POLITIQUE

QS veut une commission parlementaire sur la prostitution

30/05/2015 07:47 EDT | Actualisé 31/05/2015 05:20 EDT
Québec solidaire

Les députés de Québec solidaire proposeront à l'Assemblée nationale la tenue d'une commission parlementaire au sujet de la prostitution.

Les membres du parti, réunis en congrès à Montréal, ont abordé cette fin de semaine l'épineuse question du commerce du sexe et en sont venus à cette décision.

Si la question est épineuse, parce qu'au sein même du mouvement féministe, deux courants s'opposent : ceux qui veulent l'abolition de la prostitution, qui considèrent que les femmes sont exploitées, et ceux qui veulent la reconnaissance des pleins droits des travailleuses du sexe, considérées comme des travailleuses comme les autres.

Le parti a finalement décidé d'adopter une troisième option plus consensuelle et affirme que c'est un débat de société qui doit se faire dans la société, dans le respect des droits des femmes.

« Pour nous, ce qui était vraiment important, c'était que les travailleurs et travailleuses du sexe soient les principaux acteurs des changements sociaux et c'est un des amendements qu'on a faits, et ça a passé. Donc, c'est quand même très progressiste. »

— Féadaë Neveu, Membre de Québec solidaire

Le débat est resté serein, souligne le député Amir Khadir. « Il y a eu une espèce de soulagement unanime, de voir qu'on a réussi à mener ce débat-là de manière ordonnée, qu'on ne s'est pas entredéchirés », dit le député.

Aucune date n'a été fixée pour le dépôt de la proposition du parti sur la tenue d'une commission parlementaire.

Françoise David et Andrés Fontecilla reconduits dans leurs fonctions

Les militants de Québec solidaire ont par ailleurs renouvelé leur confiance envers leurs porte-parole aujourd'hui.

Françoise David et Andrés Fontecilla ont été reconduits dans leurs fonctions, Mme David à titre de porte-parole parlementaire et M. Fontecilla à titre de porte-parole extra-parlementaire.

Toutefois, le vote de confiance n'était que symbolique puisqu'aucun candidat ne se présentait contre eux.

Dans son discours, Françoise David a réitéré son désir d'indépendance pour le Québec. Elle dit toutefois que l'indépendance qu'elle souhaite se ferait sans pétrole et sans austérité.

qs

Elle a aussi insisté sur le fait que l'indépendance devrait se faire avec les femmes, et pour les femmes du Québec.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter