BIEN-ÊTRE

De bonnes raisons de dire Szia! à Budapest (PHOTOS)

27/05/2015 11:47 EDT | Actualisé 27/05/2015 12:05 EDT
Anne Robidoux

Budapest est une étoile montante dans le paysage touristique. Cet été, Air Transat y consacre d’ailleurs un vol direct hebdomadaire de Montréal, et ce, pour une première fois. Capitale dynamique et branchée, les voyageurs y trouvent de nombreuses raisons d’y séjourner, dont des attraits diversifiés et des prix abordables.

Budapest est facile à découvrir. D'un côté du Danube, la vallonnée Buda et de l'autre, la plaine de Pest - deux villes totalement séparées jusqu'en 1873. La majeure partie des attraits se trouvent dans le centre d'activité de Buda ou de Pest. Les trésors architecturaux, eux, sont partout et le boulevard Andrassy, les Champs Élysées hongrois, en réunit plus d’un. Fait à noter côté Pest, le parlement et la basilique sont d'excellents points de repère, car ils dépassent tous les autres bâtiments (rien ne peut être plus élevé que l'État et Dieu à Budapest!).

Tous les moyens sont bons pour parcourir la ville : la marche, le vélo, le métro, le tram et le gyropode! Le métro – le premier en Europe (1896) et 2e plus ancien au monde – et le tram couvrent la ville. En version plus active, dotez-vous d'un laissez-passer de 24 heures et enfourchez un vélo Bubi (le Bixi hongrois), offert à 76 stations. Si vous avez envie de faire différent et que vous ne craignez pas les regards des passants, des visites en gyropode (Segway) sont aussi proposées.

Voyage à Budapest

Faire trempette et en avant la musique!

La Hongrie est célèbre pour ses sources et bains thermaux, aux eaux possédant des vertus thérapeutiques. La capitale n'est pas en reste, accueillant sept bains historiques et huit stations thermales. Que ce soit aux plus populaires et premiers bains de Pest, les bains Széchenyi; aux bains Rudas, établis au 16e siècle et récemment rénovés, dotés d'une piscine sur le toit; aux bains turcs Kiraly ou aux bains Gellért, une visite aux bains permet de voir des bâtiments d'exception, des fresques, des vitraux et des mosaïques, tout en faisant trempette en compagnie des habitants.

Budapest fait aussi une belle place à la musique, du classique à l'opéra en passant par le jazz, le blues, la musique populaire et les airs tziganes, entres autres. Il est fortement suggéré d'acheter ses billets à l'avance en ligne, autant que possible. Les Budapestois sont de grands amateurs de musique et le tourisme musical a bien des adeptes ici. Les représentations sont souvent données à guichet fermé.

Des tables étoilées aux bars squats

La capitale regroupe quelque 300 restaurants, constitués de simples tables avoisinant les restos-roulottes aux tables étoilées par le Guide Michelin. Parmi les bonnes adresses testées et appréciées de la scène culinaire : ÉS, Baltazar, Borkonyha, Menza, Spiler Bistro Pub et Gundel, une véritable institution où se sont attablés de nombreux invités de marque. Les restaurants des six grands marchés de la capitale ont aussi leurs options sympathiques, abordables et conviviales.

Des vins des 22 régions viticoles du pays, d'innombrables bières de micro-brasseries et quelque 228 types d'eau minérale font partie de la longue liste de boissons hongroises proposées dans les établissements. La ville a également une longue tradition de cafés parfois somptueux, comme le New York Café ou simples mais charmants, comme le Ruszwurm, ouvert depuis les années 1820. Budapest est réputée pour ses Ruin pubs ou bars squats, installés dans des cours et immeubles abandonnés. Le premier Ruin pub, Szimpla Kert, a vu le jour en 2002. Pour porter un toast en Hongrie, on dit «Egészségedre!» Parions que même avant d'avoir pris votre première gorgée, vous aurez de la difficulté à le prononcer correctement. Mais dites-vous bien qu'après un verre ou deux, c'est tout un défi!

Des croisières sont proposées sur le Danube, à toute heure du jour, avec ou sans repas. Mon coup de cœur va aux options offertes au crépuscule, alors que les ponts et monuments de la ville s'illuminent : des instants magiques, tout simplement.

Château chouchou de Sissi

Tout voyageur curieux de l'époque de la monarchie austro-hongroise appréciera la visite du Château royal de Gödöllö, étroitement lié à la reine Élisabeth (plus connue comme Sissi). L'un des plus imposants châteaux baroques du pays, ce monument historique fait partie de l'agglomération de Budapest.

De nombreuses salles, des expositions, un théâtre baroque qui accueille des spectacles et même un bunker, construit au printemps 1944 pour la famille et la suite du gouverneur Miklos Horthy, mais jamais utilisé, sont ouverts au public.

Spéléologie urbaine et vues d’en haut

Les grottes sont ici nombreuses et du côté de Buda, des visites guidées sont offertes sur une section de 500 m du réseau de 30 km des grottes Pal-völgyi, les plus grandes et plus belles de toutes les grottes serpentant sous la ville. Fossiles de palourdes, stalagmites, stalactites et cristaux d'aragonite font partie des caractéristiques de ces grottes qui ont été utilisées comme abri, pendant la Deuxième Guerre mondiale.

Après avoir marché sous la capitale animée, les vues depuis les hauteurs de la ville sont encore plus spectaculaires! Quelques-uns des meilleurs panoramas récompensent les visiteurs depuis le toit de la basilique Saint-Étienne de Pest, le Budapest Eye, la Citadelle, le Bastion des pêcheurs et les nombreux toits terrasses des bars et restaurants.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

La grande évasion : l'ultime guide de voyage de dernière minute