NOUVELLES

Un avion d'Air France atterrit sous escorte militaire à l'aéroport de New York en raison d'une menace anonyme

25/05/2015 03:58 EDT | Actualisé 25/05/2015 03:59 EDT

ETATS-UNIS - Alerte à bord d'un vol Air France ? Un avion de la compagnie française en provenance de Paris-CDG a dû atterrir sous escorte de la chasse américaine à l'aéroport de New York JFK à la suite d'une menace anonyme reçue concernant la sécurité de l'avion.

Dans le détail, la police de l'Etat du Maryland aurait reçu un appel téléphonique faisant état de la présence d'armes chimiques à bord du vol AF-22. Un responsable fédéral a précisé que la personne qui avait passé l'appel ne s'était pas identifiée et que l'origine de l'appel ne pouvait pas être remontée. Outre l'Airbus d'Air France, clairement mentionné, la personne non-identifiée a évoqué la présence d'armes dans quatre vols différents. Toutefois un responsable de la police a affirmé que la menace ne semblait pas crédible.

Air France a confirmé sur Twitter l'incident, ajoutant que l'appareil avait atterri sans encombre à l'aéroport new-yorkais. Selon la compagnie française, l'agence américaine de l'aviation civile (FAA) aurait également reçu un appel anonyme, passé des Etats-Unis.

Auparavant, les autorités américaines ont tenté de joindre des responsables d'Air France à Paris pour obtenir de plus amples informations concernant cette menace sur le vol AF22. Mais leurs tentatives sont restées dans un premier temps infructueuses en raison du lundi de Pentecôte, jour férié en France. C'est ce qui a poussé les responsables du gouvernement américain à faire décoller des chasseurs de l'US Air Force pour escorter le long courrier français. L'appareil a été escorté environ "une heure avant son arrivée par deux chasseurs F15, selon CNN.

"Vol Air France passé au crible à JFK, selon plusieurs sources"

L'appareil, un Airbus A330, a finalement atterri sans problème et a été immédiatement dirigé vers une zone de sécurité de l'aéroport international de New York, entre les pistes 22L et 22R, rapporte le site d'information américain 7Online.com.

Carte tirée du site FlightRadar, indiquant la zone de stationnement provisoire de l'avion

Selon d'autres informations émanant des médias américains, deux autres appareils, l'un d'American Airlines et l'autre de Saudia Airlines, toujours à destination de New York, auraient également été la cible de menaces évoquant la présence de bombes à bord. Toutefois, aucune confirmation officielle n'a été faite sur ce point.

Cette dernière photo, de mauvaise qualité, montre l'avion de la Saudia Airlines, parquée en zone de sécurité.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les 10 aéroports où la vue est la plus belle à l’atterrissage