NOUVELLES

Le FRAPRU met fin à son Camp pour le droit au logement: objectifs atteints

24/05/2015 10:00 EDT | Actualisé 24/05/2015 10:00 EDT
Danny Gosselin

MONTRÉAL _ Amorcé jeudi, le Camp pour le droit au logement du Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) met fin à ses activités dimanche, en tenant en après-midi un grand rassemblement au Parc du Mont-Royal, à Montréal.

Le porte-parole du FRAPRU, François Saillant, estime que les objectifs ont été atteints, dont celui de défrayer les manchettes dans les médias. Il croit que le Camp a réussi à souligner "la négligence" des gouvernements fédéral et québécois dans le dossier du logement social.

Le Camp était composé d'une centaine de personnes. Il a été démantelé à deux reprises par le Service de police de la Ville de Montréal, jeudi et vendredi. Samedi, les militants ont accueilli bruyamment le ministre fédéral Denis Lebel, à son arrivée aux assises de l'Union des municipalités du Québec, à Montréal.

Un geste symbolique doit être posé dimanche pour signifier la fin du Camp et montrer la détermination à poursuivre la lutte pour le droit au logement.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter