NOUVELLES

Le FRAPRU installe un nouveau campement (VIDÉO)

22/05/2015 12:51 EDT

Le Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) a installé un nouveau campement à 10 h ce matin sur le terrain de l'Agence de la Santé et des Services sociaux de Montréal, au lendemain du démantèlement d'un premier camp « pour le droit au logement » près de la Place des Arts.

Cette fois-ci, le terrain, situé rue Saint-Denis à l'angle de l'avenue des Pins, est de juridiction provinciale. Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ne pourra pas expulser les manifestants, selon le FRAPRU.

« Avant de faire signer un avis d'éviction, ça peut prendre du temps », soutient le coordonnateur du FRAPRU, François Saillant.

Il affirme que le bâtiment de l'Agence de la Santé et des Services sociaux de Montréal est « presque vacant compte tenu de la disparition de l'Agence », faisant en sorte que la signature d'un avis d'éviction risque de prendre beaucoup de temps, selon lui.

« On a de bons espoirs de pouvoir demeurer. »

— François Saillant, coordonnateur du FRAPRU

Réinstallés après une première éviction

Les manifestants sont donc parvenus à se réinstaller, comme l'avait annoncé M. Saillant lors de leur éviction, jeudi. Ceux-ci s'étaient fait expulser du parc près du quartier général du SPVM, dans le Quartier des spectacles. Ce parc relève de la Ville de Montréal. Trois arrestations ont été effectuées à la suite de cette intervention.

Le maire de la Ville de Montréal, Denis Coderre, avait annoncé qu'il ne tolèrerait pas le camp d'occupation pour des raisons de sécurité.

Être mieux logé pour être en santé

Par sa campagne Camp pour le droit au logement, le FRAPRU souhaite sensibiliser la population aux problèmes de logement et d'itinérance et dénonce les politiques gouvernementales d'Ottawa et de Québec qui menacent l'avenir du logement social, selon l'organisme.

« Ce que tu ne dépenses pas en logement social, tu le payes plus tard en frais de santé et des services sociaux. »

— François Saillant, coordonnateur du FRAPRU

Le mouvement est appuyé par des personnalités publiques, telles que Philippe Falardeau, Judy Richards et Normand Baillargeon.

À lire aussi :

Le prix des loyers : nouveau fléau des locataires, dit le FRAPRU

Where Are House Prices Rising And Falling?

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter