NOUVELLES

L'avocat de Lise Thibault la présente comme une «espèce de Robin des bois»

21/05/2015 01:36 EDT | Actualisé 21/05/2015 01:37 EDT
CP

QUÉBEC _ La peine de Lise Thibault doit être allégée parce qu'elle a été une "espèce de Robin des bois" des personnes handicapées en leur distribuant pas moins de 1,5 million $.

C'est ce qu'a plaidé son avocat, Marc Labelle, jeudi au palais de justice de Québec, aux observations sur la peine de l'ancienne lieutenante-gouverneure reconnue coupable de fraude.

L'avocat de la défense suggère d'ailleurs de récupérer 272 000 $ des fonds recueillis par la fondation de Lise Thibault pour rembourser l'État. La Couronne exige un remboursement de 430 000 $, tandis que la défense a évoqué un maximum de 310 000 $, et réclame une peine dans la communauté.

Me Labelle a attiré l'attention du juge Carol St-Cyr sur plusieurs facteurs qu'il juge atténuants pour l'attribution de la peine.

Il a fait ressortir que sa cliente ne s'est pas enrichie personnellement en commettant les crimes qui lui sont reprochés, mais qu'elle a plutôt commis des crimes pour que la société en bénéficie.

Il a reconnu qu'on lui reproche notamment des faits liés au travail de la fondation que Lise Thibault avait mise sur pied, pour venir en aide aux personnes handicapées. Le personnel du cabinet de la lieutenante-gouverneure a en effet dû travailler indûment à l'organisation des activités de collecte de fonds.

Toutefois, l'avocat a repris l'évaluation d'un témoin qui estime

à 1,5 million $ les sommes recueillies et versées par Lise Thibault et sa fondation.

Selon Me Labelle, on ne peut avoir contribué davantage à la société que sa cliente. Il a soutenu que le juge avait devant lui une citoyenne de 76 ans qui a "toujours été impeccable", avec un "passé irréprochable".

Lise Thibault avait reconnu sa culpabilité aux accusations de fraude et d'abus de confiance à l'encontre du gouvernement en décembre dernier, après d'interminables procédures judiciaires entamées depuis 2009. Les accusations de fabrication de faux documents ont été abandonnées.

Elle est passible de 14 ans de prison pour les crimes de fraude et de cinq ans pour abus de confiance.

Les procédures avaient été entamées à la suite du dépôt, en 2007, d'un rapport des vérificateurs généraux du Québec et du Canada exposant que Mme Thibault avait réclamé 700 000 $ de dépenses injustifiées.

Durant son mandat, l'ex-lieutenante-gouverneure avait fait des réclamations pour des voyages, des repas entre amis et avec sa famille, des cours de ski, de golf, et le transport, du Québec jusqu'en Floride, de voiturettes de golf spécialement adaptées.

LES RÉACTIONS SUR TWITTER

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter