BIEN-ÊTRE
19/05/2015 01:00 EDT | Actualisé 19/05/2015 01:08 EDT

Les créations De l'Île: la broderie réinventée

Damien Thiberge

Elles sont trois, toutes jeunes et remettent au goût du jour une technique prisée par nos grand-mères, la broderie. Judith Lemay-Bonin, Naïma Alibay et Marilyne Gauthier-Leduc sont les trois têtes pensantes derrière les créations De l’Île.

» Abonnez-vous à l'infolettre quotidienne du HuffPost Québec Style

Né d’un passe-temps partagé, De l’Île propose des vêtements sportswear brodés. « La couture avant maintenant, c’était notre petit côté personnel qui avait envie d’explorer ça. On est trois bonnes amies, et quand on a commencé ce projet-là, on utilisait des chandails dans les friperies, on a commencé à broder dessus pour nous amies, les gens nous le demandaient et on a décidé d’officialiser ça avec la compagnie », raconte Judith Lemay-Bonin.

Le mélange entre vêtements sport et broderie délicate intéresse les trois amies, bachelières du programme de design de l'environnement de l'UQAM. « C’est un aspect précieux un peu, quand on pense à la broderie, on pense aux petits mouchoirs, aux trucs plus délicats. On trouvait ça le fun à mettre sur des cotons ouatés », explique Naïma Alibay.

Pour plusieurs raisons, les entrepreneures ne sont pas en mesure de confectionner les vêtements elles-mêmes. Elles trouvent leurs morceaux dans ce qui est dorénavant leur caverne d’Ali Baba. « On a découvert un lieu secret, un entrepôt où ils font de la vente en gros de vêtements, de stock discontinué », raconte avec un sourire en coin Judith.

Le texte se poursuit sous la galerie.

Les vêtements De l'Île

Un travail minutieux

Si elles ne font pas les vêtements elles-mêmes, elles sont toutefois responsables de toutes les broderies, qu’elles s’appliquent à faire avec minutie. « Tout le processus peut prendre jusqu’à deux heures et demie pour un seul morceau », estime Judith.

Elles sont aussi très ouvertes à travailler le sur-mesure un aspect qui leur plaît particulièrement. « Les gens nous racontent leur histoire, ça nous touche vraiment! On trouve ça le fun cet aspect-là. Et ça ne nous prend pas beaucoup plus de temps », soutient-elle.

de lile

Leur collection régulière est décorée d’imprimés ludiques, souvent inspirés de la culture populaire. Sandwiches pas de croûte, cornets de crème glacée et paniers de basketball ornent leurs plus récents modèles. La plupart de leurs modèles sont unisexes.

Les trois filles n’ont pas pignon sur rue, mais multiplient les boutiques éphémères pour faire connaître leurs créations et mettent le paquet sur leur portail de vente en ligne, sur Etsy. Les styles offerts le sont en quantité limitée, les pièces sont donc pratiquement uniques. Elles se détaillent entre 35 et 70$.

Abonnez-vous à HuffPost Québec Style sur Facebook
Suivez HuffPost Québec Style sur Twitter