NOUVELLES

La pêche au homard du printemps commence dans les Maritimes (PHOTOS)

08/05/2015 10:41 EDT | Actualisé 08/05/2015 11:17 EDT

Début de la pêche au homard du printemps (2015)

La saison de pêche au homard dans le sud du golfe du Saint-Laurent est maintenant ouverte. Les pêcheurs ont pris la mer dès le lever du soleil.

Un texte de David Maltais

Un peu avant 5 h, on pouvait déjà entendre les premiers moteurs de bateaux ronronner le long du quai de Caraquet. Café à la main, les pêcheurs arrivaient un à un, piquaient une jasette et gagnaient leur embarcation pour préparer le grand départ.

La saison débute avec un peu plus d'une semaine de retard. Après un très long hiver, ce n'est qu'au cours des derniers jours que les pêcheurs ont vu les glaces partir. De forts vents ont soufflé le long des côtes et la mer s'est dégagée très rapidement.

Le début de la pêche semblait finalement possible et tous se sont dépêchés pour être prêts à temps. Vendredi matin, les pêcheurs étaient impatients de prendre la mer.

« Il fait beau. C'est ce que ça nous prenait ce matin. C'est le principal. La température est avec nous autres, puis c'est bon. Tout est beau. Il n'y a plus de glaces nulle part. Tout s'est viré du bon bord pour nous autres. »— Disma Plourde, pêcheur

« C'est pas mal le fun. Ça faisait [quelques] semaines que j'attendais de sortir à la pêche. Ça fait trois ou quatre saisons que j'y vais. On a trouvé ça pas mal dur au cours du dernier mois. Le 1er mai, c'était plein de glace, et le 4 il n'y en avait plus. Alors, ça commence à être le fun. C'est parti d'un coup. L'aéroglisseur est venu et a tout décollé la glace », précise Francis Gionet, un jeune pêcheur.

« La préparation, ça a été go, go, go! Envoie à l'eau! Bouette les trappes! Mets à bord! Il y a des bateaux qui ont juste débarqué hier après-midi du [ber cavalier]. Nous autres, on a été chanceux. On a pu débarquer avant hier soir. Tout le monde a été pris par surprise. On a eu les vents favorables, la glace est partie vite et on a eu le OK de Pêches et Océan pour partir en mer », ajoute la pêcheuse Patricia Richard.

Bien des curieux étaient sur le bord du quai pour assister au grand départ. C'est une tradition. Cette fois-ci encore, avec le beau temps, il y avait foule. « C'est plaisant de venir, c'est le beau temps et il y a une belle énergie sur le quai. Il y a toute une dynamique qui se passe. Les gens sont de bonne humeur et évidemment les pêcheurs aussi. On attend le retour du homard par la suite », explique une passante qui n'a pas voulu s'identifier.

Une vingtaine d'équipages sont partis du quai de Caraquet à fond de train au soleil levant. C'était comme ça un peu partout dans les autres régions où la pêche commence aussi. Les communautés souhaitent une bonne saison sécuritaire aux pêcheurs, et de bons prix pour leurs nombreuses prises.

Après une semaine d'incertitude, la bonne vieille tradition de manger du homard à la fête des Mères pourra se poursuivre cette année. Les premiers débarquements de homards auront lieu samedi matin.

Les pêcheurs des zones 23 et 24 ont reçu le feu vert du ministère des Pêches et des Océans pour prendre la mer à 6 h, vendredi. La zone 23 s'étend de Dalhousie à Pointe-Sapin, au Nouveau-Brunswick, tandis que la zone 24 couvre le nord de l'Île-du-Prince-Édouard dans le détroit de Northumberland.

La vidéo suivante publiée sur YouTube par François Foulem offre des images aériennes du départ des pêcheurs à Petit-Rocher, au Nouveau-Brunswick, tournées à l'aide d'un drone.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

12 vins à bon prix pour le crabe et le homard