NOUVELLES

Les trains déclenchent un feu de forêt tous les trois jours en Ontario

01/05/2015 11:55 EDT | Actualisé 01/05/2015 12:02 EDT
PC/Mitch Miller

Pendant la saison des feux de forêts, d'avril à octobre, les trains sont la première cause industrielle des feux de forêts. D'après des données obtenues auprès du ministère des Richesses naturelles et analysées par nos soins, entre 2000 et 2013, les trains ont provoqué un feu de forêt tous les trois jours dans la province, mettant en danger certaines communautés, en plus de coûter des millions de dollars aux contribuables.

Un texte de Naël Shiab

« Le danger pour les collectivités, c'est que les feux de forêts peuvent galoper à travers le paysage et venir menacer un village qui est loin du foyer du feu », indique Harry Gow, président de Transport Action Canada, un organisme de défense des usagers des transports publics.

Le terrible feu de forêt non loin de Timmins, en 2012, est l'un des exemples les plus frappants. Les flammes ont ravagé 40 000 hectares de forêts et ont forcé l'évacuation de 800 personnes. 1300 pompiers forestiers avaient été dépêchés sur place pour combattre le brasier.

Selon le ministère des Richesses naturelles, des fragments de métal chauffé auraient provoqué l'incendie, lors du passage d'un train du Canadien National. Le combat contre ce feu de forêt a coûté 13,5 millions de dollars aux contribuables.

Par courriel, le Canadien National réfute les allégations, qui se trouvent en ce moment devant les tribunaux.

Selon Pierre Bergeron, porte-parole de la compagnie, « le contact entre les roues du matériel roulant et les rails pourraient, au moment du freinage, causer des étincelles qui poseraient des risques d'incendie. » Pierre Bergeron souligne toutefois « qu'il y a très peu de feux de forêt qui ont pu être imputés aux opérations ferroviaires. Dans la majorité des cas, des facteurs extérieurs ont été identifiés comme responsables. »

Néanmoins, selon les données du ministère des Richesses naturelles, des incendies sont déclenchés régulièrement, parfois très près de villes et villages.

Nous avons cartographié les débuts d'incendies causés par des trains entre 1976 et 2013, à partir des données du ministère. Agrandissez la carte pour voir les feux déclenchés non loin de chez vous.

La majorité des feux (70%) sont circonscrits à moins d'un hectare, avant de s'éteindre ou d'être éteints. Et il faut également noter que le nombre de feux de forêts (en bleu dans le graphique ci-dessous) est en nette diminution comparativement aux années 70 et 80.

Cependant, la superficie brûlée (en orange dans le graphique ci-dessous) n'a jamais été aussi grande. Les années 1999, 2007 et 2012 ont fait d'importants ravages dans les forêts du Nord.

Ces milliers d'hectares réduits en cendres sont un important problème pour Ontario Power Generation, qui possède des barrages hydro-électriques souvent dans des lieux isolés, entourés de forêts.

« Quand une plus grande superficie de la forêt brûle, ça veut dire que tu perds beaucoup plus d'arbres qui offrent un couvert à la neige et qui vont ralentir la fonte, et beaucoup d'arbres qui absorbent l'eau. »

Marcel Pelchat, porte-parole d'Ontario Power Generation

Après l'incendie de 2012 non loin de Timmins, Ontario Power Generation a dû modifier l'afflux d'eau de plusieurs rivières, à cause d'une fonte de neige beaucoup plus rapide que prévue.

Par courriel, Transport Canada souligne que c'est aux compagnies ferroviaires de prendre les mesures préventives nécessaires pour éviter le déclenchement de feux de forêts.

De son côté, le Canadien National dit huiler les rails dans certaines courbes pour réduire les frottements lors du passage de ses trains, en plus d'utiliser du sable pour augmenter l'adhérence des roues.

Le Canadien Pacific et Ontario Northland n'ont pas répondu à nos questions.

L'ensemble des données que nous avons utilisées sont disponible ici pour les feux de plus de 40 hectares et ici pour les feux de moins de 40 hectares.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques déraillements au Canada en 2013