DIVERTISSEMENT

MUTEK 2015: La programmation extérieure du festival consacré à la musique électronique et à la culture numérique

28/04/2015 07:48 EDT | Actualisé 28/04/2015 07:51 EDT
Facebook - Mutek

Les organisateurs du festival montréalais MUTEK, consacré à la musique électronique et à la culture numérique, ont fait connaître mardi matin leur programmation extérieure ainsi que les nombreuses prestations gratuites incluses dans la mouture 2015.

Pour sa 16e année, le festival proposera un important volet extérieur gratuit. Par contre, les performances seront présentées dans nouvel emplacement, soit le Parterre du Quartier des spectacles. Exit l’Esplanade de la Place des arts pour cette fois.

D'une capacité d’accueil de quelques milliers de personnes, le Parterre est un terrain situé tout près de la Maison symphonique. Ce grand espace gazonné aménagé au coin des rues Saint-Urbain et Ontario Ouest. Divisés en diverses sections, on pourra entre autres y consommer des breuvages et de la nourriture, notamment offerte par des food trucks. Une scène y sera bien entendu érigée afin de permettre aux différents artistes (volet Expérience) d’y proposer leur matériel.

Le fameux collectif Nortec Collective, Kode9, Daniel Bell, Adrian Sherwood ou encore le Canadien Mathew Jonson sont certains des artistes de renom qui défileront sur cette scène (Expérience 3 et 4).

Cela dit, le festival suggère également deux programmes (1 et 2) qui sont essentiellement consacrés à la scène émergente locale et canadienne, dont Racine, Neu Balance, Project Pablo et Khotin.

Parmi ces artistes canadiens s’est immiscé le Français Drol., de son vrai nom Romain Gouillart. Producteur et DJ installé à Montréal pour un moment, il s’inspire de la nature pour créer des ambiances sombres et insouciantes, mais néanmoins traversées d’un peu de lumière. «À la base, je fais une sorte de trip hop de forêt, explique l’artiste après la conférence de presse. C’est assez relaxant et épique.

Par contre, pour le live à MUTEK, ce sera dansant. Je vais faire une techno progressive et mélodique avec des basses un peu brésiliennes. Tout sera pas mal soleil […] Je suis très content d’être invité à ce festival. Pour moi, MUTEK, c’est une étape géniale. »

Le MAC comme quartier général

Satisfaits de leur première collaboration l’an dernier, Mutek et le Musée d’Art contemporain de Montréal allient de nouveau leurs forces afin d’améliorer la qualité de l’offrande 2015. De ce fait, le MAC servira de quartier général du festival en plus d’être un lieu où défileront une cinquantaine d’artistes durant l’événement, dont le jeune Canadien de 24 ans Paul Trafford. Dans la salle principale du Musée (samedi 30 mai; Nocturne 4; entrée payante) ce dernier proposera sa techno énergique en mode live.

« Je vais travailler un bon mois pour ce concept musical créé uniquement pour Mutek, raconte Trafford en entrevue. Ce sera un show très spontané et dansant. Ce sera une ode à certains courants techno des années 1980 et 1990. Particulièrement ceux qui ont émergé des "mythes" de Detroit et Berlin. » Sur le site internet du festival, on en fait la description suivante : « Un des points forts de l’événement 15 x 15 organisé par MUTEK dans le cadre de la Nuit blanche 2014, Trafford débarque avec un nouveau set live et la ferme intention de tenir son public en haleine. »

DIGI_SECTION

Soulignons que le Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts, le Métropolis et la Satosphère sont aussi des partenaires du festival. Il ne faut pas oublier le Centre Phi qui, cette fois, sera l’hôte du programme diurne et gratuit appelé DIGI_SECTION : symposium sur la musique et les univers numériques, rencontres avec les artistes, ateliers, panels puis expositions technologiques sont au menu.

En tout, 110 artistes participeront à MUTEK 2015 afin de proposer 80 prestations. On parle notamment de neuf performances offertes en première mondiale, 11 premières nord-américaines et plusieurs canadiennes, dont le Britannique James Holden. D’ailleurs, le directeur artistique et fondateur de MUTEK, Alain Mongeau, a affirmé qu’il «talonnait» Holden depuis longtemps. « Il a un live set depuis trois ans. Et enfin, il a pu trouver du temps pour venir à MUTEK. »

***

Notons que cette programmation extérieure s’ajoute aux autres spectacles déjà annoncés plus tôt cette année par l’organisation.

Pour obtenir toute l’information nécessaire quant à la programmation, on peut consulter le site internet du festival MUTEK.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

MUTEK 2015: Premières têtes d'affiche dévoilées