NOUVELLES

Le capitaine du traversier Sewol est condamné à la prison à vie

28/04/2015 09:20 EDT | Actualisé 28/06/2015 05:12 EDT
WONSUK CHOI via Getty Images
Sewol ferry captain Lee Joon-Seok (C) is escorted upon his arrival at the Gwangju District Court in the southwestern South Korean city of Gwangju on June 24, 2014. Lee Joon-Seok and three crew members are accused of 'homicide through wilful negligence' -- a charge that falls between first-degree murder and manslaughter, but still carries the death penalty. Eleven other members of the crew are being tried on lesser charges of criminal negligence and violations of maritime law. The Sewol was carrying 476 passengers, including 325 students on a school trip, when it sank off the southwest coast on April 16. AFP PHOTO / WONSUK CHOI (Photo credit should read Wonsuk Choi/AFP/Getty Images)

SÉOUL, Corée du Sud - Le capitaine du traversier Sewol, dont le naufrage a fait plus de 300 morts il y a un an, a été condamné mardi à la prison à vie par un tribunal d'appel sud-coréen.

Un tribunal inférieur avait imposé une peine de 36 ans de prison à Lee Joon-seok en novembre. Lee avait été reconnu coupable de négligence et d'avoir abandonné des passagers en péril, mais acquitté de l'accusation d'homicide qui pesait contre lui.

Des proches des victimes avaient estimé à l'époque que cette peine était trop clémente.

Le Haut tribunal de Gwangju a alourdi la peine de Lee quand il l'a finalement reconnu coupable d'homicide, en plus de maintenir les autres verdicts de culpabilité dont il faisait déjà l'objet.

Le jugement explique que Lee s'est rendu coupable d'homicide par négligence volontaire quand il a quitté le navire sans en avoir ordonné l'évacuation même si la loi lui impose, en tant que capitaine, de prendre des mesures pour sauver ses passagers. Le tribunal a rappelé que certains témoignages ont démontré que des messages lancés dans les haut-parleurs du navire demandaient aux passagers de rester à bord au moment même où le capitaine tentaient de s'enfuir.

Le tribunal d'appel a imposé à 14 autres membres d'équipage des peines allant de 18 mois à 12 ans de prison. En novembre, ils avaient écopé de peines allant de cinq à 30 ans de prison.La plupart des victimes du naufrage sont des étudiants qui participaient à une excursion scolaire.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Naufrage d'un traversier en Corée du Sud