DIVERTISSEMENT

La leçon de courage de Johanne Fontaine à Canal Vie (VIDÉO)

28/04/2015 04:03 EDT | Actualisé 28/04/2015 04:30 EDT

On en a beaucoup entendu parler, et pour cause : le documentaire Johanne Fontaine: accro à la vie, que Canal Vie diffuse ce soir, est absolument bouleversant de vérité, d’authenticité, d’humanité.

Ça fait beaucoup de superlatifs dans une même phrase, mais il n’y a pas d’exagération: pas besoin d’être hypersensible pour verser une larme en regardant Johanne Fontaine: accro à la vie. Simplement à constater avec quelle attitude de guerrière, positive et assumée, Johanne Fontaine a abordé le cancer qui l’a foudroyée à trois reprises, il y a de quoi sortir les mouchoirs… et remettre en question sa propre attitude devant l’adversité.

Johanne Fontaine: accro à la vie, ce n’est pas du cinéma ou de la télévision, ce n’est pas de la fiction comme Nouvelle adresse. C’est la lutte d’une femme, Johanne Fontaine, contre le mal qui a investi son corps, alors qu’à l’approche de la soixantaine, la comédienne et animatrice estime ne pas encore avoir réalisé tous les rêves qui lui emplissent la tête. Mais, surtout, au-delà de la lutte, c’est son envie furieuse de vivre longtemps, pleinement, de mordre à belles dents dans chaque bouchée de bonheur qui se présente à elle. Le titre «leçon de courage» a beau coiffer cet article, l’expression n’est pas encore assez puissante pour décrire adéquatement la force dont Johanne Fontaine fait preuve devant les écueils que la Vie lui envoie.

Jamais baisser les bras

Depuis 2010, Johanne Fontaine a combattu trois cancers du côlon. L’an dernier, sa grande amie Isabelle Maréchal a entrepris de la faire filmer dans son quotidien, pour montrer ce avec quoi elle doit composer, mais surtout, avec quelle résilience elle arrive à foncer, tête baissée, avec confiance.

Johanne Fontaine: accro à la vie, c’est le cheminement d’une femme qui a décidé de se battre de toutes ses forces pour vivre, mais c’est aussi le reflet de tous ces problèmes engendrés par le cancer : traitements médicaux et effets secondaires, coûts des médicaments, possibilités de complications, craintes incessantes…

«Avec le cancer, il faut faire confiance à une partie inconnue de nous», explique Johanne Fontaine, avec la sérénité qui l’habite tout au long de Johanne Fontaine: accro à la vie.

En revanche, plusieurs instants lumineux parsèment le documentaire, comme ce repas-retrouvailles avec ses anciennes co-animatrices des Copines d’abord, Isabelle Maréchal, Geneviève St-Germain, Marie-Soleil Michon et Pénélope McQuade, 13 ans après la fin de l’émission, ce magnifique voyage à New York, où Johanne, débordante de joie et de reconnaissance, pleure sans arrêt, émue – «On dirait que je vais m’envoler», déclare-t-elle, vêtue de sa robe rouge à crinoline, entre une danse tournoyante et passionnée au cœur de Times Square et une ballade dans les rues de la Grosse Pomme - et ses échanges avec son conjoint, qui finira par la gratifier d’une des plus grandes preuves d’amour qui soit, à la fin de Johanne Fontaine: accro à la vie. Extrêmement poignant de remarquer à quel point Johanne Fontaine apprécie chaque nanoseconde de plaisir qui s’offre à elle.

Aujourd’hui, à 60 ans, guérie et rayonnante, Johanne Fontaine affirme s’aimer comme jamais, avoir appris à arrêter de se comparer aux autres, à écouter son cœur et à être en amour, tout simplement. «Il ne faut jamais baisser les bras», lance, déterminée, celle dont l’histoire en inspirera certainement plusieurs.

Johanne Fontaine: accro à la vie, ce mardi, 28 avril, à 21h, à Canal Vie. En rediffusion le vendredi 1er mai à minuit, le samedi 2 mai à 4h, le dimanche 3 mai à 15h et 21h et le lundi 4 mai à 15h.

Johanne Fontaine a également publié en 2012 un livre sur son parcours, intitulé Hop la vie.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

10 séries télé à découvrir