NOUVELLES

Fin de la grève chez Olymel : les travailleurs acceptent l'entente

03/04/2015 04:20 EDT | Actualisé 03/04/2015 04:21 EDT
Radio-Canada.ca

Les travailleurs de l'usine Olymel de Vallée-Jonction, en grève depuis plus de deux semaines, viennent d'accepter à 70 % l'entente de principe conclue la semaine dernière.

Ils étaient réunis en assemblée générale depuis 13 h à l'hôtel National de Tring-Jonction pour prendre connaissance de l'offre.

Selon les informations qui ont filtré des syndiqués, l'entente prévoit un montant forfaitaire de 55 $ par année d'ancienneté, une légère augmentation de salaire, un bonus de 800 $ offert à la signature de l'entente et la bonification de certains avantages sociaux, dont les assurances.

Le retour au travail des 945 employés est prévu à compter de mardi.

La question salariale était au coeur du conflit avec la direction. Les employés disent avoir perdu 40 % de leur salaire depuis 2007 après avoir accepté des concessions pour éviter la fermeture de l'usine.

La fin du conflit est une bonne nouvelle pour l'économie locale. « Ce qu'on espère, c'est qu'il y ait reprise des opérations [...] C'est 1100 emplois ici avec tous les emplois indirects. Alors, ç'a un impact », déplorait le maire de Vallée-Jonction, Réal Bisson, avant le vote.

Le conflit a aussi des conséquences pour les producteurs de porcs qui disaient perdre entre 1000 $ et 3000 $ par semaine. Ils ont dû nourrir leurs bêtes plus longtemps à défaut de les faire abattre.

L'usine de transformation des produits du porc de Vallée-Jonction abat 35 000 bêtes par semaine.

Les travailleurs sont en grève depuis le 18 mars.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter