BIEN-ÊTRE

Le vêtement biométrique: avenir du sport et fierté québécoise

30/03/2015 09:47 EDT | Actualisé 05/05/2015 02:25 EDT
OMSignal

Il prend votre rythme cardiaque, mesure votre respiration et calcule votre effort, le t-shirt biométrique sonne comme un objet tiré d’une série de science-fiction, pourtant, il est bien réel. Les textiles intelligents sont de plus en plus nombreux sur le marché et le Québec est une figure de proue dans le développement de cette nouvelle technologie.

Transférées par Wifi ou données cellulaires, les informations recueillies par le vêtement permettent de suivre en temps réel votre effort sportif.

La startup OMSignal fait partie de ces pionniers, qui révolutionnent l’univers du vêtement de sport. La particularité de leurs vêtements se trouve bien sûr dans la cueillette de données biométriques qu’ils permettent, mais surtout, dans le fait que les senseurs mis au point pour capter les données sont intégrés dans le chandail avec une grande discrétion. Un t-shirt donc, à l’allure comme les autres, mais au pouvoir bien particulier.

La startup n’est pas la seule à s’être lancée dans le domaine. Carré technologies, une compagnie montréalaise, s’est aussi lancée dans le développement de vêtements biométriques, en créant la technologie derrière Hexoskin. Sous le même principe que les vêtements d’OMSignal, les vêtements permettent la cueillette et l’envoi de données en temps réel.

Ces vêtements sont toutefois accompagnés d’une boîte (minuscule, on doit dire), qui recueille toutes les données biométriques. Des chercheurs de l’Université Laval ont mis au point une technologie encore plus pointue à la fin de l’année 2014 : un tissu biométrique.

« Cette fibre agit à la fois comme capteur et comme antenne. Elle est résistante et malléable et peut être tissée avec de la laine ou du coton. De plus, la qualité du signal qu'elle produit est comparable à celle d'antennes commerciales », indique dans un communiqué de presse Younès Messaddeq, le chercheur à la tête de l’équipe.

Non seulement pour les sportifs, cette technologie qui n’est pas encore sur le marché pourrait permettre de transmettre des informations aux services de police en cas de malaise. Le vêtement pourra profiter aux personnes seules et atteintes de maladies chroniques.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les vêtements intelligents