NOUVELLES
28/03/2015 08:11 EDT | Actualisé 28/05/2015 05:12 EDT

Occupation d'un hôtel par des terroristes en Somalie: 24 morts et 28 blessés (PHOTOS)

MOGADISCIO, Somalie - C'est dans un bain de sang que les troupes somaliennes ont mis fin samedi à l'occupation d'un hôtel par des extrémistes armés d'al-Shabab dans la capitale Mogadiscio.

Des ustensiles éclaboussés de sang, des murs criblés de balles et des chaises renversées témoignaient du chaos dans la réception de l'hôtel somalien après que l'attaque des islamistes eut tué 24 personnes, dont six attaquants.

Les forces spéciales somaliennes ont déclaré avoir repris le contrôle de l'hôtel Maka Al-Mukarramah plus de 12 heures après l'arrivée des hommes armés du groupe rebelle al-Shabab. On croit qu'ils étaient six. Toutefois, le groupe a affirmé que certains des agresseurs ont pu fuir les lieux.

L'opération est terminée et les agents de sécurité contrôlent désormais le bâtiment entier, a affirmé le capitaine des forces policières Mohamed Hussein. Plus tôt, il avait indiqué que les attaquants avaient probablement occupé les troisième et quatrième étages de l'hôtel.

Au moins 24 personnes ont été tuées, dont certaines à l'hôpital, et 28 autres blessées. Selon le porte-parole du gouvernement, tous les militants extrémistes ont été tués.

L'ambassadeur suisse en Somalie et représentant permanent au bureau des Nations unies à Genève, Yusuf Bari-Bari, fait partie des victimes, a annoncé le président Hassan Sheikh Mohamoud.

Le groupe terroriste al-Shabab, affilié à al-Qaïda, a revendiqué la responsabilité de l'occupation et de la prise d'otages, qui avaient débuté vendredi après-midi. L'hôtel Maka Al-Mukarramah est très fréquenté par des représentants du gouvernement et des étrangers.

Al-Shabab commet fréquemment des attentats-suicides ou d'autres types d'attaques dans la capitale. Malgré un important recul en 2014, les terroristes du groupe continuent leur offensive pour renverser le gouvernement somalien, appuyé par l'Occident, et demeurent une menace pour le pays.

L'attaque a été dénoncée par la mission de l'Union africaine en Somalie, qui a déployé des soldats de nombreux pays africains pour appuyer le gouvernement somalien affaibli.

«Notre message aux auteurs de cet acte inhumain est que leurs actions ne freineront pas notre désir du bien commun de la Somalie, mais nous donneront la force de travailler encore plus fort pour défaire les ennemis de la paix et du développement, dans le but de reconstruire une Somalie plus forte et stable», a déclaré l'ambassadeur de l'Union africaine Maman S. Sidikou.

Occupation d'un hôtel par des terroristes en Somalie

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter