BIEN-ÊTRE
27/03/2015 01:36 EDT | Actualisé 27/03/2015 01:36 EDT

Visite d'un château du 18e siècle à 9,5 millions dans le Vieux-Montréal (PHOTOS)

Tower Trip magazine

Cette liste a été compilée par TOWER TRIP Magazine. Visitez le site pour d’avantage de propriétés à faire rêver.

Cette propriété unique située juste derrière le Marché Bonsecours est entourée de rue en pavée qui nous rappellent que le Vieux Montréal fut autrefois l’épicentre du commerce à Montréal. C’est là que se dressent 4 maisons construites autour de 1725 et qui aujourd’hui sont reliés pour former une seule vaste propriété. L’agent immobilier Bernard Tardif de chez Keller Williams est en charge de trouver un nouveau propriétaire et a gentiment accepté de nous laisser visiter avec lui.

Pour cette visite, nous sommes également accompagnés par Isaac Larose, fondateur de la maison de chapeaux Larose Paris qui lui aussi affectionne particulièrement ces visites historiques. Le cachet que les propriétaires ont su préserver est difficile à rendre avec simplement quelques photos vous le pardonnerez. Il a réellement un sentiment particulier qui nous envahit lorsqu’on entre dans ces pièces trois fois centenaires. Les murs ont beaucoup à raconter.

Château du 18e siècle à Montréal

Le propriétaire de ce château est l’artiste Gaëtan Trottier qui nous a livré un peu de son histoire : « Dans les années soixante lorsque mon père était encore propriétaire, il y avait dans l’air un projet de raser le Vieux-Port pour y construire une autoroute comme ce fut beaucoup fait aux États-Unis. C’était, rappelons-le, l’époque ou l’automobile faisait tourner la roue économique de l’Amérique. » En effet, à cette époque, le centre des affaires de Montréal c’était déjà déplacé vers le haut, vers la place Ville-Marie et le centre-ville actuel.

À l’intérieur des neuf chambres qu’on peut aujourd’hui louer, se trouvent des lits fabriqués en acajou commandés d’un village au Honduras lors d’une visite de Mr. Trottier qui aidait les habitants à construire une école. Ces pièces uniques sont travaillées avec soin et valent aujourd’hui une petite fortune à eux seuls. Le mélange de lumière naturelle avec les chandeliers donne aussi une ambiance feutrée inhabituellement douce.

« En 1775 pendant la Révolution Américaine, Benjamin Franklin a tenu plusieurs rencontres ici. Il transportait avec lui une presse qui lui permettait d’imprimer sa propagande sur place. En quittant, il l’a laissa ici et deux années plus tard, cette même presse imprima les premiers exemplaires de ce qu’on connait aujourd’hui comme La Gazette de Montréal » nous raconte Mr. Trottier. Nous étions évidemment fascinés.

Notre pièce favorite est évidemment ce magnifique solarium qui relie les 4 bâtiments d’origine. Dans cette pièce le propriétaire y garde des oiseaux exotiques dont un Perroquet très coquet auquel nous avons volé une plume qui servira à ornementer un des futurs chapeaux d’Isaac. Nous aimerions remercier Bernard Tardif et Gaëtan Trottier pour leur temps précieux et les histoires captivantes qu’ils ont partagées.

Pour voir plus de propriétés de rêve, visitez TOWER TRIP Magazine.