POLITIQUE

Des enseignants manifestent à la conférence d'Yves Bolduc à Montréal (VIDÉO/PHOTOS)

20/02/2015 01:01 EST | Actualisé 20/02/2015 02:50 EST

Plusieurs manifestants ont dénoncé les mesures d'austérité du ministre de l'Éducation Yves Bolduc au Complexe Desjardins et à l'hôtel Hyatt Regency au centre-ville de Montréal, vendredi midi, alors qu'il présentait une allocution devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Les syndicats d'enseignants ont d'abord perturbé l'heure du midi des dîneurs du Complexe Desjardins, avec trompettes et bannières, pour ensuite se diriger dans le froid glacial pour manifester. Ils ont également brandi un cercueil qui symbolise «l'enterrement de la persévérance scolaire» avant d'entamer une série de discours.

Les enseignants déplorent que le ministre préfère s'adresser aux gens d'affaires plutôt qu'aux travailleurs qui seront les premiers touchés par les compressions dans le milieu de l'éducation.

Une autre manifestation avait lieu à l'intérieur, près de l'entrée du Hyatt Regency. Écouteurs aux oreilles, des participants scandaient des slogans anticapitalistes, environnementaux et contre l'austérité en canon. Aucun incident ni acte de grabuge n'a été rapporté.

Des militants reliés à la Confédération des syndicats nationaux (CSN) sont montés sur scène pendant que le ministre Bolduc était dans l'audience. Les personnes impliquées, qui ont rejoint d'autres manifestants au Complexe Desjardins après leur action, n'ont pas voulu commenter.

«Tant et aussi longtemps que le gouvernement persévérera dans son œuvre de massacre des services publics et de programmes sociaux, il nous trouvera sur son chemin», a commenté Dominique Daigneault, présidente du Conseil central du Montréal métropolitain de la CSN.

Manifestation contre le ministre de l'Éducation Yves Bolduc



Le ministre reconnaît qu'il y a des enjeux

Dans un point de presse qu'il a consenti à donner en marge de la conférence, M. Bolduc a démenti les allégations des syndiqués selon lesquelles les mesures d'austérité nuisent aux élèves et aux enseignants. « Oui il y a des enjeux, a reconnu Yves Bolduc, oui il y a des discussions qui se font, mais actuellement on donne ce qu'il faut pour fonctionner au niveau des écoles ».

Le ministre de l'Éducation affirme que les syndiqués sont en période de négociations et que, dans ce contexte, « c'est habituel qu'il y ait des mouvements de contestation comme ceux-là ».

Les syndicats participant à la manifestation sont les suivants :

  • le Conseil central du Montréal métropolitain (CCMM-CSN);
  • la Fédération des syndicats de l'enseignement (FSE-CSQ);
  • la Fédération du personnel de soutien scolaire (FPSS-CSQ);
  • la Fédération des professionnelles et professionnels de l'éducation du Québec (FPPE-CSQ);
  • la Fédération autonome de l'enseignement (FAE).

Avec Radio-Canada.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter