NOUVELLES

Galchenyuk et Desharnais brillent lors de la fusillade (PHOTOS)

14/02/2015 10:00 EST | Actualisé 14/02/2015 10:14 EST
Francois Lacasse via Getty Images
MONTREAL, QC - FEBRUARY 14: Brendan Gallagher #11 of the Montreal Canadiens celebrates after scoring a goal against Jonathan Bernier #45 of the Toronto Maple Leafs in the NHL game at the Bell Centre on February 14, 2015 in Montreal, Quebec, Canada. (Photo by Francois Lacasse/NHLI via Getty Images)

MONTRÉAL — Le Canadien a dû puiser dans ses ressources afin de venir à bout des Maple Leafs de Toronto 2-1 aux tirs de barrage, samedi, à l’occasion de la 400e salle comble d’affilée au Centre Bell.

Des buts d’Alex Galchenyuk et de David Desharnais en fusillade ont permis au Tricolore de signer sa 36e victoire de la saison. À l’autre bout, Carey Price n’a cédé que devant Mike Santorelli.

Le Canadien a été contraint de composer avec un défenseur en moins pendant plus de deux périodes. Le vétéran Sergei Gonchar, blessé, a dû battre en retraite vers la fin de la première période.

Canadiens de Montréal vs Maple Leafs de Toronto - 14 février 2015


Les visiteurs avaient été les plus menaçants au cours des cinq minutes de la période de prolongation. L’attaquant Nazem Kadri a vu un de ses tirs fouetter le poteau tandis que le défenseur Morgan Rielly a raté une belle chance.

À la fin du surtemps, le défenseur P.K. Subban, utilisé dans plus de 35 minutes de jeu, était complètement exténué.

Daniel Winnik, pour les Maple Leafs, et Brendan Gallagher ont été les buteurs en temps réglementaire.

Jonathan Bernier a repoussé 31 lancers devant le filet des Leafs (23-29-5) tandis que Price a bloqué 28 tirs.

Pas d’amour

On a tôt fait de comprendre qu’il n’y aurait pas d’amour dans l’air dans l’amphithéâtre pour la Saint-Valentin.

David Clarkson, des Maple Leafs, était particulièrement agité. Il a été expulsé avant la fin du premier vingt, qui a été ponctué de 55 minutes de pénalités.

Clarkson a d’abord cherché noise à Brandon Prust, qui était en fin de présence sur la glace. Prust a accepté l’invitation, en s’évertuant à éviter les coups de poing de son assaillant.

Clarkson et Prust ont un historique de bagarres qui remonte à l’époque où ils évoluaient dans les rangs juniors.

Clarkson a ensuite fait des siennes vers la fin, en mettant durement en échec le vétéran défenseur Sergei Gonchar derrière le but du CH. Ébranlé, Gonchar a quitté pour la soirée.

Le jeune Nathan Beaulieu s’est porté à la défense de son coéquipier, en engageant le combat avec l’attaquant des Leafs, qui a été chassé.

Sur le plan hockey, les équipes ont échangé des buts rapprochés. Winnik a complété la stratégie de Richard Panik et de Roman Polak, à 11:19, en déjouant Price à l’aide d’un tir des poignets.

Gallagher a fourni la réplique en supériorité numérique, à 12:00, en concrétisant le retour de lancer de Tomas Plekanec.

On s’en est tenu au hockey en deuxième période. Peu de choses à signaler si ce n’est que le jeu a été intense et serré, et qu’aucun but n’a été marqué.

Tôt, Jacob De La Rose a raté une belle occasion de réussir son premier but dans la LNH. Bernier a résisté au tourniquet qu’il a effectué devant lui.

À l’autre bout, Price a réservé son plus bel arrêt face à Phil Kessel, qui a surgi seul après avoir battu de vitesse Andrei Markov.

En troisième, l’entraîneur Michel Therrien a davantage fait appel au quatrième trio afin d’insuffler de l’énergie au groupe. Michaël Bournival n’avait même pas deux minutes d’action au compteur après deux périodes.

Le Canadien n’a pas saisi sa chance en supériorité à sept minutes de la fin. Les Maple Leafs ont raté la leur avec un peu moins de quatre minutes à écouler. Le temps supplémentaire serait donc nécessaire.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter