NOUVELLES

Les Oilers viennent de l'arrière deux fois et défont le Canadien 4-3 en surtemps

12/02/2015 10:40 EST | Actualisé 12/02/2015 10:40 EST
Francois Lacasse via Getty Images
MONTREAL, QC - FEBRUARY 12: Ryan Nugent-Hopkins #93 of the Edmonton Oilers celebrate with teammates after scoring a goal against the Montreal Canadiens in the NHL game at the Bell Centre on February 12, 2015 in Montreal, Quebec, Canada. (Photo by Francois Lacasse/NHLI via Getty Images)

MONTRÉAL - Le Canadien a été incapable de venir à bout d'une autre équipe de bas de classement, jeudi, s'inclinant 4-3 en prolongation face aux Oilers d'Edmonton, au Centre Bell.

Au moins, le Tricolore a pu glaner un point de classement qui lui a permis de se hisser en tête de la section Atlantique. Le Canadien (35-15-4) totalise 74 points comme le Lightning de Tampa Bay, mais il compte une victoire de plus et trois matchs en main.

Anton Lander a réussi le but victorieux à 1:47 de la courte période de surtemps. Lander a glissé le disque sous Dustin Tokarski après avoir reçu le passe du défenseur Oscar Klefbom. Tout ça à la suite du tir imprécis de Nail Yakupov qui a rebondi devant le filet.

Brillant en troisième période, Tokarski a peu de choses à se reprocher. Il a terminé la soirée avec 34 arrêts. À l'autre extrémité, Viktor Fasth a repoussé 23 tirs.

Ryan Nugent-Hopkins, ses 13e et 14e, et Matt Hendricks ont été les autres marqueurs des Oilers, qui ont savouré une 16e victoire.

Max Pacioretty, avec son 25e de la saison, le jeune Christian Thomas, qui a marqué son premier but dans la LNH, et Alex Galchenyuk (16e), qui s'est offert un cadeau de 21e anniversaire de naissance, ont été les buteurs du Canadien.

Le CH avait perdu ses deux précédents matchs contre des formations de bas de classement - les Coyotes de l'Arizona et les Sabres de Buffalo.

Soir de premières

À défaut d'avoir marqué l'histoire du hockey, la première période aura été mémorable pour deux jeunes joueurs du Canadien.

À son 15e match dans la LNH, Thomas a connu l'ivresse d'obtenir son premier but _ et un premier point. Il n'oubliera pas de sitôt sa descente hors l'aile sur le flanc gauche et le tir vif des poignets qui a fait secouer les cordages dans le haut du filet, à 16:25.

Un but comme son père Steve Thomas en a réussi plusieurs sur les 421 qu'il a totalisés, en saison régulière, pendant son illustre carrière qui s'est échelonnée sur presque 20 ans.

Sur la séquence, Jacob De La Rose a récolté son premier point dans la cour des grands. Avec le temps, il s'effacera peut-être de son souvenir que la rondelle a simplement bifurqué sur un de ses patins au centre de la patinoire. Mais ça restera toujours son premier point!

L'instinct manquant

Le CH a doublé son avance au début du deuxième tiers, avant de voir les Oilers venir de l'arrière et créer l'égalité.

Les visiteurs étaient pourtant prêts à vite plier bagage, mais "l'instinct du tueur" n'a pas opéré.

Galchenyuk a d'abord tiré sur réception de la passe de P.K. Subban à 1:06. Hendricks a ensuite ouvert le score chez les visiteurs, environ trois minutes plus tard, en effleurant le lancer du défenseur Jeff Petry qui avait déjà bifurqué sur Dale Weise.

Ce but a ravivé l'ardeur des Oilers qui ont fait 2-2 à 14:09. Subban a vu sa tentative de sortie de zone être contrée. Jordan Eberle a dirigé un tir anodin que Tokarski a perdu de vue, et Nugent-Hopkins en a profité.

En troisième, le Tricolore aurait été dans le pétrin si les rivaux avaient été le Lightning de Tampa Bay ou les Ducks d'Anaheim.

Les Oilers ont raté plusieurs chances de marquer, étalant au grand jour leur manque de 'punch' à l'attaque. Luke Gadzic, Matt Hendricks et Ryan Hamilton ne sont pas Steven Stamkos ni Corey Perry.

Les Oilers ont dominé 14-5 dans les lancers, mais le Canadien a repris l'avance grâce à Pacioretty, à 9:17. Le tir qu'il a décoché en pleine descente sur le flanc droit était vif, mais Fasth aurait dû le bloquer.

Les hôtes ont joué avec le feu vers la fin en écopant d'une pénalité. À sa sortie du banc des punitions, Tomas Plekanec n'a pas pu envoyer la rondelle dans le but abandonné. Peu de temps après, à 19:35, Nugent-Hopkins créait l'égalité.

Canadien vs Oilers - 12 février 2015

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter