NOUVELLES

Texter au volant est une pratique inacceptable pour 90% des Canadiens

08/02/2015 09:53 EST | Actualisé 10/04/2015 05:12 EDT
Inti St Clair via Getty Images

OTTAWA - La grande majorité des Canadiens estiment qu'envoyer des textos au volant est une pratique répréhensible.

Les résultats d'un nouveau sondage mené par l'Association canadienne des automobilistes révèlent en effet que 90 pour cent des Canadiens considèrent l'envoi de textos au volant comme un comportement socialement inacceptable.

Pourtant, les répondants au sondage ont dit avoir observé en moyenne six personnes en train de texter au volant en l'espace d'un mois. De plus, 22 pour cent des répondants ont admis avoir eux-mêmes lu ou envoyé récemment un message texte pendant qu'ils conduisaient.

Les trois principales raisons qui poussent les gens à texter au volant sont, d'après l'enquête, le besoin de rester en contact avec la famille, l'obligation de régler des affaires personnelles urgentes, et le travail.

Cette pratique est maintenant illégale dans toutes les provinces, mais comme toute autre problématique de sécurité routière, elle n'est pas respectée par tous. Le vice-président de l'Association canadienne des automobilistes, Jeff Walker, souligne que les contrevenants sont encore nombreux et que la sensibilisation est encore nécessaire, pour «combler l'écart entre la parole et le geste».

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Les campagnes de sécurité routière chocs