NOUVELLES

Accusations de terrorisme : Awso Peshdary demeure incarcéré jusqu'à nouvel ordre (VIDÉO)

04/02/2015 02:59 EST | Actualisé 04/02/2015 07:28 EST

Awso Peshdary, qui a été arrêté par la GRC en raison de ses activités terroristes présumées pour le compte du groupe armé État islamique, a comparu mercredi au palais de justice d'Ottawa. Il a été accusé d'avoir participé à une activité d'un groupe terroriste et d'avoir facilité une activité pour un groupe terroriste.

La comparution a duré une dizaine de minutes. L'homme de 25 ans, qui est originaire d'Ottawa, est apparu calme et semblait attentif pendant l'audience. Il a salué des membres de sa famille à la fin de l'audience.

LIRE AUSSI :

» État islamique: accusations de terrorisme portées contre trois individus d'Ottawa (VIDÉO)

Awso Peshdary devra revenir devant le tribunal lundi prochain pour la suite des procédures. On devrait alors fixer la date de son enquête sur remise en liberté. Il restera détenu d'ici là.

Le tribunal lui a ordonné de ne pas communiquer avec une quinzaine de personnes. Parmi elles, les deux hommes qui ont été accusés in asbtentia en même temps que lui, John Maguire et Khadar Khalib, et trois autres hommes d'Ottawa accusés de terrorisme au début du mois, Carlos et Ashton Larmond, ainsi que Suliman Mohamed.

Il lui est également interdit d'entrer en contact avec plusieurs personnes liées à l'Association des étudiants musulmans du Collège Algonquin, puisque certains d'entre eux seront vraisemblablement appelés à témoigner ultérieurement. La Couronne craint notamment que des témoins potentiels ne soient intimidés.

L'avocat d'Awso Peshdary, Me Richard Morris, s'est opposé à cet ordre de la cour, en arguant que la Couronne ne lui avait pas remis la preuve qui permettrait de le soutenir. Le procureur de la Couronne, Rod Sonley, a rétorqué que la preuve - volumineuse, puisque l'enquête a duré environ deux ans - serait alors présentée.

John Maguire et Khadar Khalib sont pour leur part accusés d'avoir quitté le Canada afin de participer aux activités d'un groupe terroriste. Les deux hommes auraient été radicalisés par Awso Peschdary.

La GRC croit que Maguire et Khalib sont actuellement au Moyen-Orient pour combattre aux côtés du groupe armé État islamique. Des informations distillées sur les réseaux sociaux laissent croire que John Maguire a été tué en Syrie, mais la GRC dit n'avoir aucune preuve concluante de cela.

La police fédérale a demandé à Interpol de lancer un mandat d'arrêt international contre les deux hommes.

Pour voir le bulletin complet ou pour d’autres vidéos de l’émission Ça commence bien!, rendez-vous sur le site de V Télé.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

L'État islamique en 7 points