NOUVELLES

Essence: des hausses de prix injustifiées à Montréal, conclut le CAA-Québec (VIDÉO)

04/02/2015 06:57 EST | Actualisé 04/02/2015 06:57 EST

Le bilan de l'essence pour 2014 que publie mercredi le CAA-Québec conclut que les automobilistes de Montréal ont subi des hausses de prix à la fois démesurées et injustifiées.Le rapport de l'organisme de défense des automobilistes précise que dans le Grand Montréal, des augmentations non justifiées pouvant atteindre 8 cents le litre à l'aube des congés ont été observées.

Sur 18 hausses survenues un vendredi, au moins 6 sont jugées injustifiées par le CAA-Québec.L'organisme rappelle qu'une hausse la veille d'un congé permet à l'industrie de générer des marges de profit plus importantes, plus longtemps. De plus, les détaillants ont ajusté le tir chaque fois en revenant à des marges plus respectables quelques jours plus tard.Le CAA-Québec signale que la marge prélevée au détail a connu une hausse de 9,2 pour cent au Québec par rapport à 2013.

L'organisme a aussi noté que les automobilistes de Québec et de la région Chaudière-Appalaches ont réalisé des économies grâce à une baisse significative de la marge prélevée au détail.

Pendant ce temps, les automobilistes de Sherbrooke ont dû encore composer avec de trop nombreuses périodes de stabilité, conduisant à des prix de l'essence trop élevés. Le CAA-Québec conclut son étude en constatant que jusqu'ici en 2015, la chute des indicateurs pétroliers et du prix à la pompe s'est poursuivie mais il lui est difficile de prédire combien de temps ce répit à la pompe durera.

Depuis le 1er janvier, le prix à la rampe de chargement de Montréal est plus élevé que celui de Toronto, ce qui se traduit par une hausse du coût d'achat pour les détaillants mais ceux-ci n'ont pas encore refilé cette hausse aux automobilistes.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Salon de l'auto de Montréal 2015