POLITIQUE

Les élections partielles dans Richelieu déclenchées ce soir pour un scrutin le 9 mars prochain

04/02/2015 01:36 EST | Actualisé 04/02/2015 04:45 EST
Radio-Canada

Les signes avant-coureurs d'une campagne électorale sont déjà visibles dans la circonscription provinciale de Richelieu. Le candidat du Parti libéral du Québec (PLQ) Benoît Théroux avait déjà installé des affiches, alors que le décret promulguant des élections partielles n'était toujours pas annoncé.

C'est maintenant chose faite. L'élection partielle dans la circonscription de Richelieu aura lieu le 9 mars 2015. La campagne électorale peut maintenant prendre son envol.

Un homme d'affaires de 43 ans Jean-Bernard Hémond briguera les suffrages sous la bannière de la Coalition avenir Québec (CAQ) alors que le candidat péquiste - l'ancien conseiller de la députée démissionnaire Élaine Zakaïb - Sylvain Rochon tentera de conserver la circonscription dans le giron du Parti québécois (PQ).

Le leader parlementaire du Parti québécois, Stéphane Bédard, a dénoncé l'affichage hâtif du candidat libéral, mais la stratégie n'est pas illégale, selon le Directeur général des élections du Québec.

Ces dépenses ne seront toutefois pas remboursées, dans une proportion de 50 %, comme celles effectuées à compter du début de la campagne.

La députée de Richelieu et ex-ministre déléguée dans le gouvernement Marois, Élaine Zakaïb, avait quitté ses fonctions pour prendre la tête de la restructuration du détaillant de vêtements Jacob. La bannière avait annoncé en mai 2014 la fermeture de 92 boutiques.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter