POLITIQUE

Les citoyens américains qui vivent au Canada ne peuvent échapper au fisc américain (VIDÉO)

02/02/2015 11:09 EST | Actualisé 02/02/2015 11:35 EST

Le gouvernement américain serre la vis à ses citoyens qui habitent à l'étranger: tous les citoyens américains doivent produire des déclarations de revenus sous peine d'amende. La règle s'applique, quelle que soit la durée du séjour des citoyens américains à l'étranger. Elle s'applique aussi pour les citoyens qui ont la double nationalité.

Le reportage d'Étienne Dumont

C'est le cas de Wilfred Gendreau, qui a quitté les États-Unis à l'âge de 25 ans pour s'installer à Edmundston, dans le nord-ouest du Nouveau-Brunswick.

« Ça ne m'était jamais passé par l'idée que comme citoyen américain, j'étais obligé de rapporter mes impôts. »

— Wilfred Gendreau

Monsieur Gendreau a produit ses déclarations de revenus au Canada seulement, de 1979 à 2010. Il ne savait pas qu'il devait en produire une aux États-Unis aussi.

Les citoyens américains où qu'ils se trouvent dans le monde ont l'obligation de faire une déclaration de revenus et une déclaration de leurs avoirs à l'étranger.

Puisqu'ils sont nombreux à ne pas le faire, le gouvernement américain a décidé de serrer la vis en ajoutant des sanctions plus sévères et en traquant davantage ses citoyens fautifs.

« La raison pour ça, finalement, c'est qu'il y avait beaucoup d'Américains qui étaient aux États-Unis, qui avaient des comptes à l'étranger, et parce qu'ils avaient leurs comptes à l'étranger, ils ne le déclaraient pas et ils ne payaient pas leurs impôts et c'est surtout pour eux que les lois ont été appliquées », explique Gilles Bujold, un avocat fiscaliste.

Wilfred Gendreau ne doit rien au gouvernement américain, puisque l'impôt qu'il paie au Canada correspond à celui attendu d'un citoyen avec ses revenus . Mais cela ne le dispense pas de devoir envoyer une déclaration de revenus au fisc américain. Cette obligation a représenté pour lui tout un casse-tête administratif. « Lorsqu'ils m'ont demandé de le faire, j'ai été obligé de reculer 7 ans, j'ai été dans (une) salle en arrière presque un mois de temps à remplir les formules d'impôts pour 7 ans."

Wilfred Gendreau a la double nationalité canadienne -américaineWilfred Gendreau a la double nationalité canadienne -américaine.

Il n'a pu bénéficier de l'aide d'un comptable canadien puisqu'ils sont rares à maîtriser les règles fiscales américaines.

Les États-Unis sont le seul pays au monde où le simple fait d'avoir la citoyenneté oblige à produire une déclaration de revenus.

Même s'il a dû faire face à une montagne de paperasse, Wilfred Gendreau dort maintenant plus tranquille maintenant qu'il est en règle auprès du fisc américain.


Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter