DIVERTISSEMENT

«Blues nègre dans une chambre rose»: Jennifer Tremblay raconte l'amour qui fait mal (ENTREVUE)

29/01/2015 05:04 EST | Actualisé 29/01/2015 05:04 EST
Courtoisie

Elle fait ses premiers pas en musique, il est le roi du blues. Elle jouait ses chansons quand elle était enfant, il finira par chanter ses vers de jeune adulte. Entre temps, des rencontres qui consument, un amour qui abime, des sentiments qu’on étouffe, et le besoin, pressant, de l’oublier, lui. Blues nègre dans une chambre rose est une nouvelle incursion de l’auteure Jennifer Tremblay du côté des romans pour adultes, après avoir été célébrée pour ses pièces de théâtre (La Liste, Le Carrousel) et ses œuvres jeunesse.

La musicienne Fanny Murray a rempli trois cahiers où elle raconte son premier contact avec Bobo Ako, l’amour et le désamour, les rencontres réglées au quart de tour, qui se ressemblent toutes, mais qui ne sont jamais décevantes. L’attente. Les courriels peu fréquents et peu satisfaisants. Parce qu’il est une superstar de la chanson. Parce qu’il a une famille qui l’attend ailleurs dans le monde. Parce qu’il fait passer ses besoins avant ceux de sa maîtresse, elle qui choisit de s’enfermer dans un monastère pour faire le vide et tourner la page.

Le monastère, lieu de recueillement et de silence, où Jennifer Tremblay se rend parfois pour fignoler un projet ou en débuter un. Comme ce fut le cas de son dernier-né. « Quand j’étais à la Villa Sainte-Scholastique, j’ai trouvé ça si charmant que j’ai décidé d’intégrer le monastère au roman. Ça me permettait de dresser certains parallèles avec mon histoire. On pourrait comparer Bobo Ako à Dieu, puisque Fanny est complètement soumise à son pouvoir. Et il y a une forme de rituel dans leur dynamique, comme il en existe plusieurs au monastère. »

De page en page, la jeune femme évoque la fébrilité, l’excitation et les palpitations qui les habitent. « C’est d’abord un coup de foudre imprévisible et impossible à arrêter, quelque chose de magique qu’on ne décide pas. Pour être sa maîtresse, elle va quitter un amoureux, avec qui c’était très difficile. Bobo lui fait découvrir l’amour érotique, ce qui joue énormément sur sa fascination pour lui. »

La communion des corps est totale, mais il y a plus. « Il y a entre eux une connexion artistique et de réels sentiments. Ils s’aiment beaucoup. Même si elle passe en troisième pour lui, après sa carrière et sa famille. S’il était libre, je pense qu’il formerait un couple. »

Mais jamais de couple il n’y aura. Fanny vivra dans l’attente, la déception et l’absence de considération, mais s’obstinera à retourner vers lui. Au point où bien des lecteurs auront envie de lui crier de sortir de là. « Quand on s’acharne à revivre une situation, c’est qu’on y trouve encore son compte. Malgré tout, la relation la fait évoluer. Au début, elle fantasme et vit d’espoirs. Avec le temps, les espoirs tombent, mais l’amour reste bien réel entre eux. Tout au long du roman, elle va passer à travers ses illusions. »

Ce rapport au temps est l’un des éléments qui ont convaincu Jennifer Tremblay d’écrire l’histoire sous forme de roman, plutôt que d’en faire un objet théâtral. « Au début, je pensais écrire une pièce où Fanny et Bobo se retrouvent, remontent le cours du temps et se mettent à jour. Mais ce n’était pas concluant. Le thème de l’attente est fondamental dans l’histoire. C’est ce qui rend Fanny fragile et vulnérable. La forme et le souffle du roman me permettaient de donner toute l’ampleur à son histoire. »

Cet hiver, l’écrivaine publiera un livre illustré sur l’histoire de Roméo et Juliette, dont elle signe l’adaptation, avec des illustrations de Francesc Rovira. « Mon travail consiste à vulgariser pour les enfants, sans gommer la part dramatique. J’adapte aussi le vocabulaire, j’enlève les fioritures et je simplifie certaines répliques de trois pages en trois lignes. Les illustrations jouent un rôle très important dans le projet. »

Cet été, sa trilogie (La Liste, Le Carrousel, La Délivrance) sera jouée en entier durant le Festival Fringe, en Écosse. Des discussions sont en cours pour que le troisième volet soit présenté au Québec dans un avenir proche.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Livres québécois à surveiller en 2015