POLITIQUE

Prix du pétrole: un baril à 48 $US contraindra Ottawa à déclarer un déficit, selon le directeur parlementaire du budget (VIDÉOS)

27/01/2015 11:12 EST | Actualisé 27/01/2015 11:12 EST

Le prochain budget du gouvernement Harper sera déficitaire, si le prix du baril de pétrole brut léger américain se maintient aux alentours de 48 $US en 2015, soutient un rapport du Bureau du directeur parlementaire du budget.

Si un tel scénario se concrétise, le gouvernement accusera un déficit d'environ 400 millions de dollars, même s'il utilise sa réserve pour éventualités, qui s'élève à environ 3 milliards de dollars.

Si le prix du baril de pétrole remontait à 51 $US, le gouvernement enregistrerait plutôt un surplus de 700 millions de dollars, pourvu qu'il utilise sa réserve, indique cependant le bureau.

« Au bout du compte, l'impact financier de la chute récente des prix du pétrole dépendra de la mesure dans laquelle ce recul est persistant ainsi que des forces qui sous-tendent le fléchissement des cours », conclut le rapport.

Le baril de pétrole brut léger américain - le West Texas Intermediate - se négocie sous la barre des 46 $US aujourd'hui. Il a chuté de plus de 50 % depuis l'été dernier. Selon le Bureau du directeur parlementaire du budget, cela s'explique surtout par une baisse de la demande.

L'affaire donne des maux de tête au gouvernement Harper, qui a promis de présenter un budget équilibré ce printemps. Le premier ministre Harper assure que cet objectif sera atteint, malgré la chute des prix du pétrole.

Dans sa mise à jour budgétaire présentée en novembre dernier, le gouvernement tablait cependant sur un baril de pétrole se vendant à 81 $US.





Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Budget fédéral 2014 : les faits saillants