NOUVELLES

Difficiles conditions climatiques dans l'Est du Québec

27/01/2015 04:03 EST | Actualisé 27/01/2015 04:03 EST
Radio-Canada.ca

Le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie doivent composer avec des conditions climatiques difficiles. Les rafales de 80 km/h dans certains secteurs et la poudrerie qui en résulte rendent la conduite automobile hasardeuse.

Le manque de visibilité a déjà causé plusieurs accidents mardi, notamment entre Sainte-Luce et Sainte-Flavie, de même qu'à Grand-Métis. La Sûreté du Québec en dénombrait au moins six en fin de matinée, sans compter de nombreuses sorties de route.

L'autoroute 20 et la route 132 sont fermées vers l'est à la hauteur de Montmagny et jusqu'au Bic. Les déplacements sont difficiles jusqu'à Matane. La route est partiellement enneigée et glacée et la visibilité est réduite.

L'autoroute 20 entre Le Bic et la montée Industrielle-et-Commerciale est enneigée et glacée. La visibilité est nulle.

Activités paralysées

Le vol d'Air Canada n'a pu atterrir mardi matin à l'aéroport de Mont-Joli en raison du plafond trop bas.

Les conditions difficiles entraînent également la suspension des cours à la Commission scolaire des Phares.

Les cours en soirée sont aussi suspendus au Centre de formation des adultes et formation professionnelle Rimouski-Neigette, au Centre de formation des adultes de Mont-Joli, au Centre de formation professionnelle de Mont-Joli-Mitis ainsi qu'au Service aux entreprises.

Même scénario pour le secteur matanais de la Commission scolaire des Monts-et-Marées. Les cours sont également suspendus en soirée au Centre de formation professionnelle et au Centre d'éducation des adultes. La Polyvalente Mgr Sévigny de Chandler a décidé elle aussi de suspendre les cours en après-midi. Même chose à la Commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup où les cours sont suspendus dans le secteur de Rivière-du-Loup.

Sur la Côte-Nord, la situation est moins difficile. Cependant, les cours sont suspendus dans les écoles des Découvertes et à la polyvalente Horizon blanc de Fermont en raison du froid cinglant qui sévit actuellement. Il y a cependant un avertissement de vent et de poudrerie pour Anticosti, Natashquan et la Basse-Côte-Nord: les vents qui pourraient souffler jusqu'à 90 km/h.

État d'urgence aux Îles

La situation est particulièrement critique aux Îles-de-la-Madeleine. On rapporte des rafales du Nord-Est à 87 km/h. Les écoles, bureaux municipaux et le palais de Justice de Havre-Aubert sont fermés. La visibilité est presque nulle sur les routes. Un appel a été lancé pour que les citoyens restent chez eux.

« Actuellement, aux Îles, la tempête débute, les vents sont de plus en plus forts, la visibilité est nulle par endroits », constate la directrice des services techniques de la municipalité, Caroline Richard.

La plupart des commerces, de même que le bureau municipal ont suspendu leurs activités pour permettre à leurs employés de retourner à la maison en toute sécurité.

Tous les services sont fermés au Centre de santé et de services sociaux des Îles et les rendez-vous sont annulés jusqu'à 6 h mercredi matin. Seuls les services essentiels demeurent ouverts.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Tempête de neige dans l'est des États-Unis, 26 janvier 2015