DIVERTISSEMENT

17e Soirée des Jutra : l'année de Xavier (VIDÉO)

26/01/2015 04:46 EST | Actualisé 26/01/2015 05:46 EST

Sans surprise, Mommy, de Xavier Dolan, arrive en tête de liste des finalistes du 17e Gala des Prix Jutra, dévoilés lundi matin, au Monument-National, là où aura lieu la cérémonie, le dimanche 15 mars prochain.

Avec ses 10 mentions dans des catégories de pointe, le dernier-né de Dolan s’impose déjà comme le grand favori de la fête, qui sera animée par Pénélope McQuade et Stéphane Bellavance. Le jeune cinéaste touche-à-tout pourrait rafler les statuettes du Meilleur scénario, de la Meilleure réalisation, des Meilleurs costumes et du Meilleur montage.

Sa muse, Anne Dorval, pourrait être sacrée Meilleure actrice, alors que Suzanne Clément pourrait être nommée Meilleure actrice de soutien et Antoine Olivier Pilon, Meilleur acteur. Mommy est également dans la course du Meilleur film, de la Meilleure direction de la photographie (André Turpin) et de la Meilleure direction artistique (Colombe Raby).

Mommy recevra par ailleurs le Jutra Billet d’or Cinéplex, remis au film qui a généré le plus d’entrées au box-office, et fait partie des cinq productions en lice pour le Film s’étant le plus illustré à l’extérieur du Québec, avec Gerontophilia, The Grand Seduction, Tom à la ferme et Tu dors Nicole.

L’autre long-métrage de Xavier Dolan qui a pris l’affiche en 2014, Tom à la ferme, s’en tire aussi fort bien au tableau d’honneur avec huit nominations. Encore ici, Xavier Dolan pourrait arracher la victoire pour sa réalisation et son scénario (adapté de la pièce de Michel Marc Bouchard), et Tom à la ferme concourt en outre sous les bannières du Meilleur film, de la Meilleure actrice (Lise Roy), de la Meilleure actrice de soutien (Evelyne Brochu), du Meilleur acteur de soutien (Pierre-Yves Cardinal), de la Meilleure direction de la photographie (André Turpin) et du Meilleur maquillage (Kathryn Casault, Annick Legout).

Les artisans de Tom à la ferme ont-ils l’impression que leur œuvre, sortie en salle à la fin mars 2014, a été un peu éclipsée par tout le battage médiatique qui a entouré la présentation de Mommy à Cannes et son éclatant succès, au Québec comme ailleurs? Pas du tout, ont tous deux clamé Pierre-Yves Cardinal et Evelyne Brochu.

«Ça risque d’être une année Mommy, sans contredit, c’est un film extraordinaire, a souligné Pierer-Yves Cardinal. Par contre, j’ai l’impression que ça amènera plus de gens à voir Tom à la ferme. Mommy a rallié énormément de public ; des gens qui ne seraient peut-être pas allés voir Tom à la ferme vont sûrement avoir envie de le louer grâce à Mommy

«C’est une fausse conception, de penser qu’un succès peut faire de l’ombre, a renchéri Evelyne Brochu. Je pense au contraire que, quand un film québécois va bien, ça rejaillit sur les autres films d’ici. Le lançage de confettis collectif sur les œuvres de Xavier, cette année, est une belle et bonne chose.»

Acteurs et actrices

Déjà comblée depuis deux semaines d’avoir été nommée aux prix Écrans canadiens, la jeune Julianne Côté était encore plus émue de voir son travail dans Tu dors Nicole salué d’un clin d’œil dans la catégorie Meilleure actrice.

«C’est très euphorisant, parce que les Jutra, ça se passe chez nous, avec des actrices vraiment extraordinaires, des pionnières, s’est emballée la comédienne. C’est capoté!»

Dans la section Meilleure actrice, en plus de Julianne, d’Anne Dorval et de Lise Roy, on trouve Laurence Leboeuf, pour La petite reine, et Joëlle Paré-Beaulieu, pour Qu’est-ce qu’on fait ici ? Dans celle de la Meilleure actrice de soutien, lutteront Dalal Ata (Arwad), Sandrine Bisson (1987) et Catherine St-Laurent (Tu dors Nicole), en plus d’Evelyne Brochu et de Suzanne Clément.

Pendant masculin, les jeunes Jean-Carl Boucher (1987) et Antoine Olivier Pilon se mesureront aux vétérans Walter Borden (Gerontophilia), Guy Nadon (L’ange gardien) et Patrice Robitaille (La petite reine) pour le titre de Meilleur acteur, tandis que leurs collègues Robin Aubert (Miraculum), Patrick Hivon (L’ange gardien), Francis La Haye (Tu dors Nicole), Stephen McHattie (Meetings With a Young Poet) et Pierre-Yves Cardinal tenteront d’aller chercher celui de Meilleur acteur de soutien.

Pour Patrick Hivon, il s’agit d’une première présence à vie chez les potentiels récompensés des Jutra.

«Je ne sais pas comment réagir à ça, s’est étonné l’acteur de Nouvelle adresse. Dans L’ange gardien, j’ai joué avec mon mentor, Guy Nadon. C’est peut-être là que je suis devenu un acteur. C’a été long avant que j’assume… J’ai adoré travailler avec Jean-Sébastien Lord, un réalisateur extraordinaire. Ces 17 jours de tournage ont été un pur bonheur!»

Palmarès

Mis à part Mommy et Tom à la ferme, les titres sur lesquels seront braqués les projecteurs des Jutra 2015 sont Tu dors Nicole, de Stéphane Lafleur, (9 nominations), 1987, de Ricardo Trogi (8 nominations), 3 histoires d’Indiens, de Robert Morin (5 nominations), Henri Henri, de Martin Talbot (5 nominations), La petite reine, d’Alexis Durand-Brault (4 nominations), Enemy, de Denis Villeneuve (3 nominations), Maïna, de Michel Poulette (3 nominations), Meetings With a Young Poet, de Rudy Barichello (3 nominations) et Uvanga, de Marie-Hélène Cousineau et Madeline Piujuq (3 nominations).

L’ange gardien, de Jean-Sébastien Lord, Arwad, de Samer Najari, The Grand Seduction, de Don McKellar, et Miraculum, de Podz, sont tous cités deux fois, alors qu’Exil, de Charles-Olivier Michaud, La garde, de Sylvain Archambault, Gerontophilia, de Bruce LaBruce, Love Projet, de Carole Laure, Qu’est-ce qu’on fait ici?, de Julie Hivon, et Rhymes for Young Ghouls, de Jeff Barnaby apparaissent une fois parmi les aspirants.

La compétition pour le Meilleur film se jouera entre 1987, 3 histoires d’Indiens, Mommy, Tom à la ferme et Tu dors Nicole, et celle de la Meilleure réalisation, entre Xavier Dolan (Mommy et Tom à la ferme), Stéphane Lafleur (Tu dors Nicole), Robert Morin (3 histoires d’Indiens) et Denis Villeneuve (Enemy).

Il avait déjà été annoncé qu’on octroiera le Jutra hommage à André Melançon.

La 17e Soirée des Jutra sera retransmise en direct à Radio-Canada, le dimanche 15 mars, à 20h, et sera précédée de l’événement Tapis rouge, aussi télédiffusé, à 19h30. Une émission d’après-gala clôturera les festivités, à 22h, à ARTV, puis à 22h35 à Radio-Canada, après le Téléjournal.

Voyez également la capsule de la Fabrique culturelle ici!

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Nominations Jutra 2015