NOUVELLES

Élections en Grèce: les Grecs disent non à la cure d'austérité imposée par Europe

25/01/2015 04:50 EST | Actualisé 27/03/2015 05:12 EDT

ATHÈNES, Grèce - Les Grecs étaient appelés aux urnes dimanche pour des élections législatives qui pourraient porter au pouvoir le parti radical de gauche Syriza, dirigé par Alexis Tsipras.

Cette formation s'oppose à l'austérité et veut renégocier l'entente avec les créanciers de 2012 qui avaient prêté 240 milliards d'euros au pays en échange de réformes majeures.

Selon les derniers sondages, la parti Syriza devancerait la formation de la Nouvelle-Démocratie du premier ministre conservateur sortant Antonis Samaras.

Les créanciers ont répété que la Grèce, qui fait face à la faillite, doit respecter ses engagements si elle veut continuer de bénéficer de l'aide accordée.

Si aucun parti n'obtient la majorité de 151 sièges sur 300, celui qui aura obtenu le plus de votes devra tenter de former une coalition pour former le gouvernement.

INOLTRE SU HUFFPOST

Grèce: des opportunités pour les collectionneurs d’Art