NOUVELLES

Le Canadien affrontera les Bruins dans le cadre de la Classique hivernale 2016

24/01/2015 02:20 EST | Actualisé 26/03/2015 05:12 EDT
Francois Lacasse via Getty Images
MONTREAL, QC - JANUARY 20: The Montreal Canadiens players celebrate the victory against the Nashville Predators in the NHL game at the Bell Centre on January 20, 2015 in Montreal, Quebec, Canada. (Photo by Francois Lacasse/NHLI via Getty Images)

COLUMBUS, États-Unis - Pour la première fois depuis la création de l'événement, le Canadien de Montréal participera à la traditionnelle Classique hivernale du 1er janvier, alors qu'il rendra visite, en 2016, aux Bruins de Boston au stade Gillette, le domicile des Patriots de la Nouvelle-Angleterre à Foxborough.

Le commissaire de la LNH, Gary Bettman, a confirmé la nouvelle, ébruitée il y a une dizaine de jours.

Le Canadien participera ainsi à un match extérieur pour la troisième fois depuis 2003, après avoir vécu les deux premières éditions de la Classique Héritage. Le 22 novembre 2003, devant 57 167 spectateurs au stade Commonwealth d'Edmonton, le Canadien l'avait emporté 4-3 tandis qu'il avait été blanchi 4-0 au stade McMahon de Calgary, devant un peu plus de 41 000 amateurs, le 20 février 2011.

Le Tricolore sera par ailleurs la deuxième formation canadienne à être invitée à ce rendez-vous annuel, après les Maple Leafs de Toronto, qui avaient affronté les Red Wings de Detroit devant plus de 105 spectateurs au Michigan Stadium, à Ann Arbor, en 2014.

Pour les Bruins, il s'agira d'une deuxième présence à la Classique hivernale, eux qui avaient accueilli les Flyers de Philadelphie en 2010 lors d'un match disputé devant plus de 38 000 spectateurs au Fenway Park. Les Bruins l'avaient emporté 2-1 en prolongation.

«C'était spécial en 2010 de jouer au Fenway Park avec toute l'histoire qu'il renferme, a déclaré le joueur de centre des Bruins, Patrice Bergeron. Mais d'affronter le Canadien à l'extérieur à Foxborough, ce sera super. On verra si ça battra l'expérience de 2010.»

Dans sa configuration normale, le stade Gillette peut accueillir 68 756 personnes. Le match n'aurait pas pu avoir lieu à Montréal puisque les stades extérieurs disponibles sont trop petits pour accueillir un évènement du genre. Le stade Percival-Molson a une capacité de 25 000 spectateurs.

«Le problème, c'est la situation du stade, a dit Bettman à propos de Montréal. Si ça change drastiquement ou qu'on trouve un moyen d'augmenter la capacité, ça pourrait fonctionner. Il y a un stade intérieur et je crois que le stade de football peut accueillir environ 20 000 personnes, donc ce n'est pas la même expérience.»

La première Classique hivernale a été présentée en 2008, alors que les Penguins de Pittsburgh avaient rendu visite aux Sabres de Buffalo au stade Ralph Wilson. Les Penguins avaient gagné le match 2-1 en tirs de barrage.

Dans le cadre de son allocution annuelle pendant le week-end du Match des Étoiles, Bettman a aussi annoncé que la LNH tiendra deux autres matchs à l'extérieur en 2016. Le premier mettra aux prises les Blackhawks de Chicago et le Wild du Minnesota au TCF Bank Stadium, le 21 février. Six jours plus tard, les Red Wings de Detroit rendront visite à l'Avalanche du Colorado, au Coors Field.

Par ailleurs, les Jets de Winnipeg ne seront pas les hôtes d'un match extérieur la saison prochaine, car la LNH et la direction des Blue Bombers, de la Ligue canadienne de football, ont été incapables de trouver une date commune.

Bettman a dit souhaiter y présenter la Classique Héritage en 2016-2017.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le Canadien de Montréal vs les Predators de Nashville, 20 janvier 2015