NOUVELLES

Une pub d'auto - Et Elantra par la porte d'en arrière

09/02/2015 08:05 EST | Actualisé 09/02/2015 08:05 EST
Hyundai

La voiture qui fait l'objet de la pub du jour n'est certainement pas ancienne comme il est presque coutume pour cette chronique quotidienne. Vieille, oui. Mais pas ancienne. Toutefois, tout comme moi, vous jugerez sans doute qu'elle n'est pas sans intérêt.

Avant d'aller plus loin, je vous prierais de lire la pub de la Hyundai Elantra 1992 en entier.

Bon, vous l'avez lue maintenant?

hyundai elantra 1992

Avouez que c'est un style quelque peu particulier - pour demeurer poli...

Franchement, le contenu de cette pub me fait saigner des yeux. Dès la première lecture, on pourrait croire que le public ciblé joue au ballon-chasseur dans la cours de récréation en se régalant d'un Ficello. Bien entendu, dans une pub pour laquelle le grand public est visé, il faut à tout prix éviter d'employer des mots du jargon du milieu.

Si le consommateur n'y comprend rien, il passera au suivant. Dans le cas qui nous intéresse, Hyundai a abusé de cette idée et vous avez lu le résultat qui est sorti du département du marketing sans doute après des heures et des heures de réflexion.

Tant qu'à y être, abordons le visuel. Admettez qu'elle brille par son originalité en ce qui a trait aux éléments graphiques! Non! Au contraire! Elle est fade! Sans sel, sans sucre, sans goût! Fond blanc, police on ne peut plus traditionnelle, caractères noirs et photo d'une voiture de couleur grise.

Bien évidemment, avec l'Elantra 1992, Hyundai ne visait pas un public dont l'extravagance était la plus grande caractéristique, par contre, il faut s'assurer d'attirer l'attention du lecteur de la revue.

Tout compte fait, j'étais heureux d'apprendre que cette berline sportive était mue par un moteur à 16 soupapes et à double arbre à cames en tête.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter