NOUVELLES

Bris d'oléoduc et déversement au Dakota du Nord

22/01/2015 05:07 EST | Actualisé 24/03/2015 05:12 EDT
Andrew Burton via Getty Images
WILLISTON, ND - JULY 25: A construction worker specializing in pipe-laying sandblasts a section of pipeline on July 25, 2013 outside Watford City, North Dakota. North Dakota is currently experiencing an oil boom, creating thousands of jobs throughout the state and billions of dollars in new state revenue. Local two-lane roads that are used to access drill sites have taken a beating due to the unprecedented amount of traffic. Pipelines are being constructed across the state in part to streamline the movement of oil from drill sites to train depots and oil refineries. (Photo by Andrew Burton/Getty Images)

WILLISTON, N.D. - Une nouvelle opération de nettoyage est en cours dans le nord-ouest des États-Unis en raison d'un autre bris d'oléoduc, cette fois dans le Dakota du Nord.

Environ 11,4 millions de litres d'un sous-produit toxique du pétrole et du gaz naturel se sont échappés de l'oléoduc à une vingtaine de kilomètres au nord de Williston. Cette fuite, détectée le 6 janvier, est la plus importante des dernières années dans cet État.

Les conséquences environnementales de cet incident ne seront probablement pas connues avant plusieurs mois, notamment parce qu'il y a de la neige et de la glace dans la région. De précédents déversements de ce sous-produit ont pris des années à être nettoyés.

Un émissaire de la compagnie Summit Midstream Partners LLC, propriétaire de l'oléoduc, ira constater l'ampleur des dégâts, ce jeudi.

Le réseau d'eau potable de la population des environs ne semble pas menacé.

Entre-temps, dans l'État voisin du Montana, la décontamination d'une usine de traitement de l'eau potable est toujours en cours à cause d'un bris d'oléoduc qui a projeté en amont 189 000 litres de pétrole dans la rivière Yellowstone. Dans ce cas, quelque 6000 résidants de Glendive doivent consommer de l'eau propre embouteillée.

Du benzène, un produit cancérigène, a été libéré par l'oléoduc. C'était le deuxième bris de ce pipeline en quatre ans.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Comprendre les projets de pipelines