BIEN-ÊTRE

Travailler de nuit a des conséquences graves sur la santé

21/01/2015 10:46 EST | Actualisé 23/01/2015 10:50 EST
loveguli via Getty Images

Les quelque 15 millions d’Américains qui travaillent de nuit n’hésiteront pas à vous parler des effets de leur horaire sur la qualité de leur sommeil. Néanmoins, un sommeil profond n’est pas la seule chose qui est en jeu lorsqu’il est question de la santé des travailleurs de nuit, en particulier pour les femmes travaillant des quarts rotatifs, selon une nouvelle étude.

Publiée dans l’American Journal of Preventive Medicine, l’étude a démontré que les femmes ayant travaillé des quarts rotatifs pendant cinq ans ou plus avaient souvent une espérance de vie beaucoup plus courte, en plus d’avoir plus de risques de mourir d’une maladie cardiovasculaire. Les femmes qui avaient travaillé des quarts rotatifs pendant quinze ans ou plus avaient pour leur part plus de risques de mourir d’un cancer du poumon.

Les recherches précédentes avaient reconnu le lien entre le travail de nuit et une détérioration de la santé des salariés. L’Organisation mondiale de la Santé a jugé le travail de nuit cancérogène en 2007 en raison des perturbations répétées qu’elle entraîne sur le rythme circadien. Il a aussi été associé à un risque plus élevé de développer des problèmes au niveau du cœur et du cerveau. Cette étude démontre également à quel point le rythme circadien joue un rôle primordial au niveau de la santé cardiovasculaire ainsi que de la prévention des tumeurs.

Cet article initialement publié sur le Huffington Post États-Unis a été traduit de l’anglais.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Comment votre travail vous rend malade...