NOUVELLES

Centre intégré de santé et de services sociaux pour le Centre-du-Québec : Gaétan Barrette refuse (VIDÉO)

21/01/2015 03:53 EST | Actualisé 21/01/2015 03:53 EST

Les maires de Drummondville et de Victoriaville ne sont pas surpris du refus du ministre de la Santé, Gaétan Barrette, d'accorder à la région du Centre-du-Québec son propre centre intégré de santé et de services sociaux.

Alexandre Cusson et Alain Rayes se sont rendus à Québec, mardi, pour rencontrer le ministre dans la foulée du projet de loi 10 modifiant l'organisation du réseau de la santé. Leur intervention était appuyée par les députés caquistes de leur territoire, dont Sébastien Schneeberger (Drummond-Bois-Francs) et Sylvie Roy (Arthabaska).

La réforme proposée par le ministre ne prévoit qu'un seul établissement pour l'ensemble de la Mauricie et du Centre-du-Québec, ce qui ne fait pas l'affaire des maires de Drummondville et de Victoriaville, ainsi que des médecins de leurs territoires.

« La répartition des médecins et des autres spécialistes sur le territoire se fera à partir de Trois-Rivières. Si, par exemple, on a besoin d'un pharmacien à La Tuque, vous croyez qu'ils vont le prendre à Trois-Rivières? Bien non, il ne le prendront pas chez eux. » — Alexandre Cusson, maire de Drummondville

Les médecins centriquois abondent dans le même sens. L'obligation de relever de Trois-Rivières pourrait, selon eux, avoir un impact négatif sur les soins à la population.

Quand au maire de Victoriaville, Alain Rayes, il a été particulièrement critique de l'attitude du ministre Barrette.

« On est la seule région administrative du Québec qui n'aura pas son centre intégré de santé et de services sociaux. On cherche quel est l'argument, à part l'entêtement pur et simple. La région du Centre-du-Québec n'est pas un région de deuxième ordre. » — Alain Rayes, maire de Victoriaville

Malgré ces interventions, le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, maintient sa position.

« Il faut une masse critique pour développer des soins plus complexes dans la région. Et là on l'a... et on me demande de défaire ça pour des raisons de politique régionale. Ce n'est pas responsable. » — Gaétan Barrette, ministre de la Santé

Pour voir le bulletin complet ou pour d’autres vidéos de l’émission Ça commence bien!, rendez-vous sur le site de V Télé.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques statistiques sur la santé des Canadiens