NOUVELLES

Déneigement à Montréal: Coderre veut une politique unifiée (VIDÉO)

21/01/2015 11:40 EST | Actualisé 21/01/2015 11:40 EST

Réagissant au rapport du contrôleur général de la Ville sur le déneigement, le maire de Montréal, Denis Coderre, a indiqué mercredi matin qu'il avait l'intention de « travailler sur des mesures de cohérence » et de mettre en place des normes de déneigement pour l'ensemble de la ville.

Dans son document, déposé ce matin, Alain Bond a identifié plusieurs lacunes survenues lors des opérations de déneigement qui ont suivi la tempête de neige et de verglas du début du mois.

Reprenant l'essentiel du rapport, Denis Coderre a indiqué qu'« une série de petits échecs » explique les problèmes survenus en début d'année. Il affirme toutefois qu'il n'est pas normal qu'il y ait 19 politiques de déneigement différentes sur l'île de Montréal, bien qu'il avoue que le plan commun devra pouvoir s'adapter aux particularités de chacun.

« Actuellement, c'est arrondissement par arrondissement. Ça n'enlève pas la volonté d'agir, mais la main gauche ne sait pas ce que la main droite fait. » — Denis Coderre

M. Coderre, qui affirme que sa décision n'a rien à voir avec la centralisation des pouvoirs, pense qu'il est essentiel que tout le monde puisse travailler ensemble, afin de « suivre les meilleures pratiques, pour donner le meilleur service ».

Il s'engage sans ambages à adopter les 16 recommandations retenues par le contrôleur général.

Une série de petits échecs

Le contrôleur général pense que la plus importante lacune qu'ont connue les opérations de déneigement est le fait qu'aucun rapport météorologique n'avait prévu que la température descendrait autant, et donc qu'une telle quantité de glace se formerait.

M. Bond souligne également que le fait que la période, la fin des Fêtes, aurait joué en défaveur de la Ville, menant à un manque d'effectifs dans certains arrondissements et empêchant la réparation de multiples équipements.

Les branches d'arbres cassées par le verglas ont aussi nui aux opérations, dit Alain Bond, tout comme les remorquages.

Sécurité des citoyens : point essentiel

De son côté, le maire affirme que la sécurité des citoyens doit être mise à l'avant-plan des opérations de déneigement, ce qui passe notamment par une politique d'épandage des abrasifs, lequel, lors du dernier déneigement, aurait été mis un peu de côté pour prioriser le chargement de la neige.

« Il y a eu 3000 plaintes. Ce n'est pas rien. Il y a eu une question de chaussée glissante, il y a eu une question de trottoirs. » — Denis Coderre

Quant aux problèmes d'absentéisme des employés municipaux que mentionne le contrôleur général dans son rapport, ils n'ont pas été assez généralisés dit M. Coderre, pour être significatifs, mais le manque de formation des employés elle, l'a été, et il veut y remédier.

« Plusieurs départements n'ont pas fait leur job. Je pense qu'on a un problème structurel. On a un problème d'application de politiques. Ça va des ressources humaines, aux communications, à la planification, à l'utilisation des équipements, à la situation des équipements. C'est un constat », dit-il.

Denis Coderre le « grand coupable »

L'unification des normes montréalaises que propose le maire fait bondir le chef de l'opposition officielle à l'Hôtel de Ville, Luc Ferrandez, qui pourfend la « production de normes » que propose Denis Coderre.

« Ce n'est pas M. Coderre qui doit prendre la décision sur les abrasifs qu'on met sur les trottoirs et sur le temps et le moment du chargement [de neige], ce sont les experts des travaux publics dans chaque arrondissement. » — Luc Ferrandez

De plus, alors que le maire affirme que le rapport du contrôleur général montre bien que le budget des arrondissements n'a rien à voir avec les lacunes des opérations de déneigement, Luc Ferrandez accuse M. Coderre d'être la cause de tous les problèmes.

« On ne traite pas avec des normes, mais avec plus de ressources. [...] Il a coupé de 7 % les budgets de déneigement des arrondissements. [ ...] Alors le grand coupable, c'est M. Coderre. » — Luc Ferrandez

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Le déneigement au fil du temps à Montréal