NOUVELLES

Le Canadien vient à bout des Predators 2 1 grâce à Price et à Subban (PHOTOS)

20/01/2015 10:57 EST | Actualisé 20/01/2015 11:41 EST
Francois Lacasse via Getty Images
MONTREAL, QC - JANUARY 20: The Montreal Canadiens players celebrate the victory against the Nashville Predators in the NHL game at the Bell Centre on January 20, 2015 in Montreal, Quebec, Canada. (Photo by Francois Lacasse/NHLI via Getty Images)

Le Canadien peut quitter pour la pause du match des étoiles le coeur léger, après avoir eu raison des avaricieux Predators de Nashville 2-1 en prolongation, mardi, devant 21 287 spectateurs au Centre Bell.

Un effort de moitié de match, jumelé au brio de Carey Price à son retour au jeu, lui a permis de se sauver avec la victoire.


Le Canadien de Montréal vs les Predators de Nashville, 20 janvier 2015


Le Tricolore (29-13-3) a réussi ses deux buts en supériorité numérique. Celui de P.K. Subban à 4:09 de la courte période de surtemps a fait la différence. Subban avait obtenu une aide sur le but égalisateur d'Alex Galchenyuk, son 12e de la saison, au début du troisième tiers.

Les Predators (30-10-5) avaient complètement dominé la première moitié du match et ils auraient mérité un meilleur sort. Mike Ribeiro, son 10e, a été leur seul marqueur.

Price, choisi la première étoile du match, peut se rendre à Columbus l'esprit tranquille. Auteur de 36 arrêts, il a démontré être en parfaite santé afin de prendre part au match des étoiles de la LNH, en fin de semaine.

Son rival Carter Hutton, qui a dû trouver le temps long au cours de la première moitié du match, a terminé la soirée avec 25 arrêts.

Price en forme

On a principalement retenu du premier vingt que Price était bien rétabli de la blessure mineure qui lui avait fait rater un match. Parce qu'au chapitre de l'action, on n'a pas été choyé.

Le Canadien a été tenu en respect à l'attaque, avec seulement quatre tirs. Il a même eu de la difficulté à s'approcher du filet de Hutton, tant les Preds ont été hermétiques en défense.

Price, lui, a dû s'illustrer tôt face à Mike Fisher qui s'est moqué du jeune défenseur Nathan Beaulieu. Il a maîtrisé 14 lancers cadrés, au total.

Rien à faire

Le CH en a arraché encore plus au début de la deuxième période. Il a mis plus de 10 minutes avant d'obtenir un premier lancer, son cinquième de la soirée. À ce rythme, on croyait que le record de médiocrité de l'équipe de 12 lancers dans un match ne résisterait pas.

Les visiteurs ne parvenaient pas à déjouer Price, malgré leur nette domination. Mais à 12:10, Ribeiro a été crédité d'un but, ayant effleuré du haut du corps la frappe que le défenseur Jones a laissé partir.

Le but a fouetté les hôtes qui ont finalement déployé plus d'ardeur à la tâche. Hutton a eu à se distinguer deux fois face à Brendan Gallagher, incluant vers la fin de l'engagement. Il a étiré la jambière au moment où Gallagher, en coupant du flanc droit, a tenté de le déjouer à l'aide d'une feinte du revers.

À un tir près

Après 40 minutes de jeu, le CH n'était qu'à un tir de créer l'égalité malgré l'avantage de 28-13 de leurs rivaux au chapitre des lancers.

Ce tir est venu à 2:02 du début du dernier vingt, pendant un jeu de puissance. P.K. Subban l'a décoché et Galchenyuk l'a fait dévier derrière Hutton.

Le Canadien avait le vent en poupe, et même le bris d'une baie vitrée à 3:59 n'a pas ralenti son allure.

Les Preds ont eu quelques bonnes séquences de leur cru, avec comme résultat qu'on a assisté aux meilleurs moments de la soirée.

La table était mise pour un peu de temps supplémentaire, avant d'aller en pause.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Canadien de Montréal vs Sénateurs d'Ottawa, 15 janvier 2015