POLITIQUE

Ottawa investit plus de 43 millions $ dans le port de Montréal (VIDÉO)

20/01/2015 10:03 EST | Actualisé 20/01/2015 10:03 EST

Le gouvernement fédéral accorde un financement de plus de 43 millions de dollars pour des améliorations clés au port de Montréal.

Denis Lebel, ministre de l'Agence de développement économique du Canada, qui en a fait l'annonce ce matin, précise que le projet vise entre autres à « augmenter la capacité du port à accueillir des conteneurs ».

Cet investissement générera 2500 emplois et « 340 millions de dollars d'activité économique », indique le ministre Lebel.

« Aucun gouvernement fédéral dans l'histoire n'a investi davantage dans les infrastructures », a lancé M. Lebel en rappelant certaines mesures des conservateurs notamment en matière de réduction du fardeau fiscal des familles canadiennes.

Cette aide arrive au bon moment, selon Sylvie Vachon, présidente et directrice générale de l'Administration portuaire. Elle a détaillé un projet en trois volets pour développer l'activité portuaire : l'augmentation de la capacité de manutention des conteneurs, l'amélioration des accès maritimes et l'amélioration des accès routiers.

« La Ville de Montréal et Transport Québec travaillent déjà à apporter des améliorations aux accès routiers du port de Montréal et nous serons prêts pour exécuter notre portion de ce projet. » — Sylvie Vachon, présidente et directrice générale de l'Administration portuaire

Relié à plus de 80 pays, le port de Montréal est un important centre de transbordement et une plaque tournante du commerce international qui traite plus de 30 millions de tonnes de marchandises diverses par année. Il s'agit du deuxième port en importance au Canada, après celui de Vancouver, et du cinquième port en importance sur la côte Est de l'Amérique du Nord.

Le destin de Montréal est lié à son port, dit Coderre

C'est une bonne nouvelle pour le port de Montréal, mais aussi une excellente nouvelle pour l'économie de la métropole, a affirmé de son côté Denis Coderre, maire de Montréal, qui présente sa ville comme une porte pour l'Amérique du Nord.

« Rares sont les ports à conteneurs qui disposent d'un réseau ferroviaire à même leur installation comme nous avons à Montréal. » — Le maire Denis Coderre

M. Coderre tout comme Sylvie Vachon et Denis Lebel rappelle que lorsqu'on investit à Montréal, on investit pour le Québec et pour le Canada.

Statistiques

  • 80 % des marchandises importées au Québec passent par le port de Montréal
  • 2100 : nombre annuel moyen de bateaux, qui fréquentent le port (2005-2009)
  • 2500 mouvements de camions chaque jour ( entrées et sorties)
  • 80 trains de deux kilomètres de long qui entrent et sortent du port chaque semaine
  • 5400 emplois directs dans le système portuaire et maritime à Montréal

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter