POLITIQUE

« Notre raison d'être, c'est de faire du Québec un pays », répète PKP

18/01/2015 08:52 EST | Actualisé 18/01/2015 08:52 EST
CP

Le député de la circonscription de Saint-Jérôme et candidat à la direction du Parti québécois (PQ), Pierre Karl Péladeau, a répété dimanche que la souveraineté et l'économie font partie de ses priorités dans le cadre de la présente course à la succession de Pauline Marois.

Dans le cadre de sa tournée des régions québécoises, Pierre Karl Péladeau était de passage dans la région de Chaudière-Appalaches afin de rencontrer plusieurs militants du parti.

À certains de ses adversaires à la course à la direction qui lui reprocheraient de trop parler de souveraineté, Pierre Karl Péladeau a rétorqué que l'indépendance était « la raison » pour laquelle il s'était engagé en politique.

« Le PQ, son article 1, c'est l'indépendance. Alors, je trouve ça étonnant qu'on puisse ne pas vouloir en parler » — Pierre Karl Péladeau

Le député péquiste de la circonscription de Saint-Jérôme répondait, entre autres, aux propos tenus par le candidat à la direction du PQ Jean-François Lisée dans un texte intitulé « Le PQ et les périls de l'optimisme », publié samedi sur son bloque.

« Mes collègues candidats proposent, comme Pierre Karl [...] de faire de la souveraineté le coeur de leur proposition électorale [...] Il ne fait aucun doute que ces propositions, si elles étaient formulées lors d'une élection tenue au cours des prochains mois, se traduiraient par une répétition de la débâcle d'avril dernier », écrit Jean-François Lisée, en parlant de la défaite du PQ aux dernières élections provinciales.

Jean-François Lisée reproche à certains candidats à la direction du PQ, dont Pierre Karl Péladeau, d'aborder le thème de la souveraineté alors qu'une grande portion de la population n'en veut pas, selon lui. Il leur demande d'être plus réalistes.

« Comment proposent-ils de trouver les voix indépendantistes nécessaires à l'élection d'un gouvernement péquiste majoritaire proposant une démarche souverainiste, pour l'instant rejetée massivement par l'électorat? », s'interroge Jean-François Lisée sur son blogue.

Pierre Karl Péladeau a affirmé dimanche ne pas comprendre pourquoi il ne faudrait pas aborder le thème de la souveraineté dans le cadre de la présente campagne à la direction du PQ.

« Notre raison d'être, c'est de faire du Québec un pays », a-t-il lancé.

L'économie régionale, une priorité

Le député de Saint-Jérôme a également parlé d'économie lors de ses discours prononcés devant les militants péquistes dans la région de Chaudière-Appalaches.

Il a, entre autres, parlé de l'importance de développer des PME dans les régions québécoises, un discours qu'il avait également tenu quelques jours plus tôt lors de sa tournée dans l'Est du Québec.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

PKP dans Saint-Jérôme