NOUVELLES

La vidéo d'un chauffeur de taxi d'Ottawa qui utilise son téléphone cellulaire au volant fait réagir

16/01/2015 08:35 EST | Actualisé 16/01/2015 08:35 EST
Thanasis Zovoilis via Getty Images

La vidéo d'un chauffeur de taxi d'Ottawa faisant l'usage de son cellulaire, au volant de son véhicule, ainsi que la photo d'une situation similaire, soulèvent des inquiétudes. Des citoyens d'Ottawa souhaitent que les autorités portent davantage leur attention sur les comportements des conducteurs de taxis et d'autobus.

Alex Nobert, était à bord d'un taxi, à Ottawa, le 31 décembre dernier, lorsqu'il a filmé le chauffeur en train d'utiliser son téléphone. M. Nobert affirme que ce n'est pas la première fois qu'il est témoin d'une infraction similaire et qu'il en a déjà photographié dans le passé.

Alex Nobert est en désaccord avec la Ville d'Ottawa qui prétend que les taxis sont plus sécuritaires que les services de covoiturage commercial comme UberX, qui ne sont pas réglementés. Étant un utilisateur régulier d'UberX, il a tenté de prouver le contraire en filmant son chauffeur en plein délit.

Le président de Coventry Connections, Hanif Patni, qui opère les différentes compagnies de taxi à Ottawa, est bien au fait des récents incidents. Il indique que les deux chauffeurs en question ont été réprimandés en personne, sans mesures disciplinaires.

Il affirme par ailleurs voir « une légère augmentation dans ce genre de plainte », environ de deux à six par mois, précise-t-il. Cela reste très peu, selon lui, considérant que plus de 20 000 clients utilisent le service d'un taxi à Ottawa chaque jour.

Des conséquences plus sévères?

Rick Lévesque milite depuis un an et demi à Ottawa, pour que l'on rende les peines plus sévères contre les conducteurs distraits au volant.

En plus de l'amende actuelle de 280 dollars, des points d'inaptitudes devraient être ajoutés, selon lui, au dossier du conducteur, comme c'est déjà le cas au Québec.

M. Lévesque, s'inquiète de voir que ceux dont c'est le métier de transporter des gens, ne respectent pas les règles et remet en question l'aspect sécuritaire de moyens de transport comme le taxi, si leurs chauffeurs n'appliquent pas la loi.

«Quand quelqu'un prend un taxi, il s'attend à se rendre à destination en sécurité. » — Rck Lévesque, militant contre l'utilisation du téléphone cellulaire au volant

Bien que M. Lévèsque croit que l'ensemble des conducteurs devrait être pénalisé lors de l'utilisation de leur téléphone au volant, une attention particulière devrait être portée, à son avis, aux chauffeurs d'autobus et de taxi.

Il cherche par ailleurs à recueillir d'autres exemples de vidéo qui mettent en évidence des infractions liées à l'utilisation de téléphone au volant. Les exemples existants proviennent pour la plupart des États-Unis et il souhaite démontrer que la situation est également problématique dans la région.

La Ville d'Ottawa indique pour sa part que toutes les infractions sont considérées lorsqu'un chauffeur de taxi souhaite renouveler son permis.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter