NOUVELLES

Une présumée recrue de l'État islamique à Edmonton avait une fausse identité

16/01/2015 06:54 EST | Actualisé 16/01/2015 06:57 EST
Radio-Canada.ca

Un des trois jeunes hommes d'Edmonton qui seraient morts en combattant pour le groupe armé État islamique était accusé de vol d'identité au Canada.

Hamsa Kariye, 30 ans, était accusé d'avoir utilisé une fausse identité pour obtenir un permis de conduire. Il faisait également face à des accusations de production ou de possession de pièces d'identité afin de falsifier un permis de conduire.

Hamsa Kariye, son frère Hersi Kariye ainsi que son cousin Mahad Hirsi ont quitté Edmonton ensemble en octobre 2013.

Le père de Mahad Hirsi dit avoir appris que les trois ont été tués à l'étranger, de même qu'un de leurs cousins, en combattant pour l'EI. Les circonstances de leur mort sont inconnues et il n'est pas certain qu'ils sont décédés au même moment.

Jeudi, le chef adjoint de la police d'Edmonton Brian Simpson a expliqué que les trois jeunes hommes avaient été identifiés comme voyageurs à « risque élevé » avant leur départ de la capitale. La police savait que les trois étaient partis à l'étranger, mais le chef adjoint a affirmé qu'il ne savait pas qu'ils avaient été tués.

Le service de police avait alors alerté la Gendarmerie royale du Canada (GRC), qui a le mandat d'enquêter sur les activités terroristes et extrémistes.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Qu'est-ce que l'Etat islamique?