NOUVELLES

Paris illégaux: le sergent du SPVM André Thibodeau risque la prison à vie

16/01/2015 02:17 EST | Actualisé 16/01/2015 02:17 EST
Radio-Canada

André Thibodeau, ce sergent du Service de police de Montréal (SPVM) accusé d'avoir été partie prenante d'un réseau de paris illégaux, est passible de la prison à perpétuité.

Arrêté jeudi à Laval en même temps que Nicolino Paccione, considéré comme la tête dirigeante du réseau, André Thibodeau risque en effet la prison à vie pour avoir fait partie d'une organisation criminelle et pour avoir sciemment chargé, directement ou indirectement, des personnes de commettre une infraction prévue au Code criminel, ou à une autre loi fédérale.

Le sergent du poste 33 du SPVM est aussi accusé d'avoir commis un acte criminel en association ou sous la direction d'une organisation criminelle. Pour ce dernier chef d'accusation, André Thibodeau est passible de 14 ans de prison.

Il est aussi accusé de prise de paris clandestins et de possession d'argent issu de la criminalité. De plus, de nouvelles accusations pourraient être portées contre André Thibodeau d'ici la fin de la journée.

André Thibodeau, 49 ans, compte 25 ans d'expérience dans la police. Il a été suspendu de son emploi, sans salaire.

Une douzaine de suspects ont été arrêtés dans cette affaire. Dans le cas de Natalino Paccione, 60 ans, il est connu des services policiers pour ses liens avec le crime organisé italien. Il était d'ailleurs visé par le projet Colisée.

Le SPVM, la Gendarmerie Royale du Canada, l'Agence des services frontaliers du Canada, la Sûreté du Québec ainsi que les services de police des villes de Laval, de Québec et de Blainville ont participé à l'opération. Celle-ci a permis de récupérer une importante somme d'argent.

D'après le commandant Ian Lafrenière du SPVM, certains paris organisés par ces suspects atteignaient 125 000 $.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter