POLITIQUE

Lutte à l'intégrisme du gouvernement Couillard: le projet de loi attendra

14/01/2015 03:47 EST | Actualisé 14/01/2015 03:58 EST
PC

QUÉBEC - Le gouvernement Couillard n'entend pas accélérer le dépôt de son projet de loi sur la neutralité religieuse et la lutte à l'intégrisme après les attentats de Paris la semaine dernière. La ministre Stéphanie Vallée affirme qu'il ne faut pas «instrumentaliser les tragédies».

«Ce serait tout à fait malhabile et maladroit de tenter de déposer un projet de loi dans cet élan-là, dit la ministre de la Justice. Rappelons-nous à quel point le projet de loi de monsieur Drainville a divisé les Québécois.»

La ministre a d'ailleurs jugé «malhabile» la sortie de Bernard Drainville cette semaine pour proposer une nouvelle version, amendée, de sa charte des valeurs. Le candidat à la chefferie du PQ dévoilera sa nouvelle proposition vendredi matin.

La ministre Vallée n'a toutefois voulu dire son projet de loi sera déposé au cours de la prochaine session parlementaire.

Avant de prendre le pouvoir, Philippe Couillard avait pourtant affirmé que la lutte à l'intégrisme serait une des priorités de son gouvernement. Il devait notamment créer, dès son arrivée au pouvoir, un observatoire de l'intégrisme, tel que proposé par l'ex-députée libérale Fatima Houda-Pepin.

Un comité pour contrer la radicalisation a toutefois été mis sur pied au sein du gouvernement Couillard. Il réunit les ministres Lise Thériault, Kathleen Weil et Lucie Charlebois.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

12 promesses de Philippe Couillard