DIVERTISSEMENT

Les films à l'affiche dès le 9 janvier 2015: «Vice Caché», «Selma»... (PHOTOS)

08/01/2015 03:37 EST | Actualisé 09/01/2015 10:25 EST
courtoisie

Accusé à tort du meurtre de son épouse, un ex-agent de la CIA déjoue la police, le FBI et ses anciens collègues, lancés à ses trousses, tout en s'efforçant de remonter la piste des véritables assassins, avant qu'ils ne s'en prennent à sa fille.

Découvrez toute l'histoire de L'enlèvement 3.

Le Huffington Post Québec et Mediafilm.ca vous présentent les films qui prennent l'affiche cette semaine au Québec:

Films de la semaine - 9 janvier 2015

DEUX JOURS, UNE NUIT

Belgique. 2014. 91 min.

Drame de Luc Dardenne,Jean-Pierre Dardenne avec Marion Cotillard, Fabrizio Rongione, Pili Groyne, Baptiste Sornin, Catherine Salée, Olivier Gourmet.

Un vendredi après-midi, Sandra, qui soigne une grave dépression, apprend de sa consoeur Juliette que Jean-Marc, leur supérieur immédiat, aurait intimidé leurs collègues afin qu'ils votent pour obtenir une prime et ainsi abolir son poste. Sandra convainc alors le patron de l'entreprise, M. Dumont, de demander aux employés de voter à nouveau le lundi matin. Soutenue par son mari Manu et Juliette, la jeune femme dispose du week-end pour convaincre les autres travailleurs de voter de façon à ce qu'elle conserve son emploi. Mais bien que faisant montre de compassion, plusieurs d'entre eux lui font comprendre qu'ils éprouvent eux-mêmes des difficultés financières. Au fil des rencontres, Sandra apprend que M. Dumont souhaitait de toute façon abolir son poste puisque les employés avaient réussi à fonctionner sans elle durant son congé de maladie.

Bouleversante en héroïne vulnérable, Marion Cotillard porte sur ses frêles épaules ce récit émouvant sur la solidarité et la dignité. Abordant à nouveau le monde du travail, Luc et Jean-Pierre Dardenne (ROSETTA, LE FILS) illustrent sans fard la réalité sombre des petites industries dans une Europe en crise, ainsi que ses répercussions sur les ouvriers.

L'ENLÈVEMENT 3

France. 2014. 109 min.

Drame policier de Olivier Megaton avec Liam Neeson, Forest Whitaker, Maggie Grace, Dougray Scott, Sam Spruell, Famke Janssen.

Accusé à tort du meurtre de son épouse, un ex-agent de la CIA déjoue la police, le FBI et ses anciens collègues, lancés à ses trousses, tout en s'efforçant de remonter la piste des véritables assassins, avant qu'ils ne s'en prennent à sa fille.

SELMA

États-Unis. 2014. 122 min.

Drame historique de Ava DuVernay avec David Oyelowo, Tom Wilkinson, Cuba Gooding Jr., Alessandro Nivola, Carmen Ejogo, Giovanni Ribisi.

Alabama, 1965. La militante pour les droits civiques Amelia Boynton organise une marche pacifique afin de convaincre le président américain Lyndon B. Johnson d'imposer aux États du Sud le droit de vote sans condition à ses citoyens de couleur. Lauréat du prix Nobel de la paix pour sa lutte non-violente contre la ségrégation raciale, le pasteur Martin Luther King Jr offre son soutien aux organisateurs de l'événement, qui doit conduire les manifestants de Selma jusqu'à Montgomery. Le 7 mars, la police locale donne l'assaut contre les marcheurs, forcés de battre en retraite. Deux jours plus tard, faisant fi des menaces et des préventions de sa femme Coretta, Luther King prend la tête d'une deuxième marche.

Parvenu au pont Edmund Pettus, théâtre des violences survenues plus tôt, il rebrousse chemin, sous les remontrances des organisateurs. Dans les jours qui suivent, la tension monte. Des manifestants, dont un prêtre blanc de Boston, sont sauvagement assassinés. King galvanise les troupes, mais Johnson tarde à intervenir. Le 25 mars, une troisième marche, à laquelle participent les vedettes Sammy Davis Jr et Harry Belafonte, se met en branle.

Défendu avec sincérité par David Oyelowo, ce petit film à grand sujet signé Ava DuVernay (MIDDLE OF NOWHERE) rend sobrement compte d'un des événements les plus marquants du mouvement pour les droits civiques. Chemin faisant, il brosse un portrait à hauteur d'homme de Martin Luther King Jr, tout en échappant au piège de l'angélisme et de l'hagiographie.

VICE CACHÉ

États-Unis. 2014. 148 min.

Comédie policière de Paul Thomas Anderson avec Joaquin Phoenix, Katherine Waterston, Josh Brolin, Owen Wilson, Reese Witherspoon, Jena Malone, Martin Short, Sasha Pieterse, Martin Donovan.

Los Angeles, fin des années 1960. Détective privé adepte de marijuana et autres paradis artificiels, Larry "Doc" Sportello se fait confier une mission par son ex-petite amie Shasta Fay: enquêter sur la disparition de son nouvel amant, le richissime entrepreneur Mickey Wolfmann. Selon la jeune femme, ce dernier aurait été interné de force dans une clinique nouvel âge par son épouse, qui veut mettre la main sur sa fortune. En parallèle, Doc est chargé par une autre amie, Hope, de retrouver son mari Coy, un saxophoniste qui serait un informateur du FBI. Au cours de ses recherches, fertiles en rencontres étonnantes, le limier dans les vapes a maille à partir avec son vieil ennemi Bigfoot Bjornsen, un policier de la ville aux méthodes brutales et au comportement imprévisible.

Reposant sur une intrigue policière tordue à souhait, farcie de répliques assassines et de scènes d'un comique insolite, cette adaptation du roman de Thomas Pynchon par Paul Thomas Anderson (THE MASTER) s'avère toutefois exagérément bavarde et manque de vigueur dans sa mise en scène. L'interprétation possède néanmoins l'excentricité requise.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter