L'État islamique se félicite de la tuerie à Charlie Hebdo

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Un combattant du groupe djihadiste État islamique (EI) s'est félicité mercredi de la fusillade qui a visé la rédaction de Charlie Hebdo à Paris et fait au moins 12 morts, déclarant à Reuters que cet attentat visait à venger les insultes lancées contre l'islam.

« Les lions de l'islam ont vengé notre prophète », a déclaré le Syrien Abou Moussab, dont l'organisation a conquis de vastes territoires de l'est de la Syrie et du nord-ouest de l'Irak.

« Ce sont nos lions. Il s'agit des premières gouttes. D'autres suivront », a-t-il dit, s'exprimant via une connection Internet en Syrie, en ajoutant que lui-même et ses compagnons de lutte se réjouissaient de cette attaque.

« Que les croisés aient peur car ils le méritent »
— Abou Moussab

Abou Moussab a dit ne pas connaître ceux qui ont perpétré l'attaque mais a ajouté « qu'ils sont sur la voie de l'émir (...) et de notre cheikh Oussama (ben Laden) ».

En parlant d'émir, il faisait allusion au chef de l'EI, Abou Bakr Al-Baghdadi.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Quelques caricatures de Charlie Hebdo
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Charlie Hebdo Paris Shooting: Canadian politicians react

Fusillade dans les locaux de “Charlie Hebdo” : 12 morts

Charlie Hebdo : douze morts dont Cabu, Charb, Maris et Wolinski

Charlie Hebdo : les auteurs de la fusillade toujours en fuite

En direct - Fusillade à «Charlie Hebdo» : douze morts

Fusillade à Charlie Hebdo: Le commando s'enfuit par la porte de Pantin

«Charlie Hebdo»: Vous avez été témoin de la fusillade? Contactez-nous

Fusillade à Charlie Hebdo: le bilan relevé à 12 morts

Une fusillade à Charlie Hebdo fait 12 morts et 5 blessés

Fusillade chez Charlie Hebdo : 11 morts, 4 blessés graves