BIEN-ÊTRE

48 heures en hiver à Toronto (PHOTOS)

03/01/2015 10:34 EST | Actualisé 09/01/2015 04:42 EST
Tourism Toronto

Il reste encore beaucoup d'idées reçues sur la plus grande ville canadienne. On dit qu'elle est collet monté, coincée, froide, peu attrayante pour les visiteurs... Combien de fois l'a-t-on entendu?

En fait, même si la ville s'est clairement articulée autour de son secteur bancaire et de la finance, ce qui l'a rend moins festive que Montréal, Toronto a un je-ne-sais-quoi de timide et d'élégant à la fois, avec ses tramways qui ronronnent tout doucement dans les rues, avec ses patineurs qui ont investi le devant l'Hôtel de Ville. Un week-end est d'ailleurs chaleureusement recommandé!

PREMIÈRE JOURNÉE

Magasinez au Centre Eaton

Après avoir cassé la croûte dans une des nombreuses boulangeries de Toronto, on peut aller flâner et profiter des soldes après Noël. Pourquoi ne pas se rendre au Centre Eaton, bordé par la grouillante rue Yonge. Il s'agit d'un centre d'achats avec galeries souterraines comme à Montréal. On peut trouver de tout, des chaussures, des jouets, des articles de cuisine, des vêtements... Un must pour ceux qui aiment magasiner.

Parcourez la rue Yonge

Si vous n'avez pas tout trouvé ce que vous cherchez, vous pourrez le faire sur la rue Yonge, la plus longue artère canadienne. Ici, les prix sont moins élevés et les boutiques très hétéroclites. On peut autant tomber sur un sex-shop, un magasin de déguisements quétaines ou sur de grandes enseignes comme Future Shop ou HMV.

Ne pas manquer le Time Square torontois qui se retrouve à la hauteur de la rue Dundas. Vous avez la fringale, les restos ne manquent pas. De qualité diverse, on peut toutefois trouver notre plaisir. Nous avons choisi l’établissement Salad King (340, rue Yonge), une très sympathique cafétéria thaïe, emplie d'étudiants et de jeunes Asiatiques. La spécialité, le curry en sauce... c'est un délice, et les prix, tous petits.

Un tour au Bell Lightbox

Pour un des plus grands festivals au monde, il fallait un endroit à la mesure. Le repère du Festival international du film de Toronto (TIFF) est le Bell Lightbox (350, King Street), sorte de grand complexe cinématographique (quatre fois plus grand que notre Ex-Centris) où on peut voir des expositions (comme celle de Stanley Kubrick lors de notre passage), écouter un film ou bien casser la croûte. Pour les curieux et les amateurs du 7e art.

www.tiff.net

La vue époustouflante de la Tour du CN

Est-ce cliché d'aller à la Tour du CN lors d'une visite à Toronto ? Tout à fait, toutefois, l’impressionnant édifice demeure encore et toujours l'attraction numéro un de la Ville-Reine. Le billet d'entrée n'est toutefois pas donné (plus de 28 $ pour un adulte). Si vous devez faire plusieurs activités comme le zoo, le Musée royal de l'Ontario, l’Aquarium ou le Centre des sciences, il sera peut-être plus économique de prendre la City Pass qui en coûte environ 60 $. Au haut de la Tour, évidemment, la vue est magnifique de tous les points de vue. Tentez l'expérience du plancher en verre où on voit 342 mètres plus bas. Assez déstabilisant.

www.cntower.ca

Toronto en soirée

En soirée, vous pouvez marcher en ville, la balade est toujours intéressante. On peut arpenter Queen ou King Street à la recherche de restaurants, se balader tout près de l'hôtel de ville où de jeunes patineurs s'élancent au son de la musique. Si vous vous déplacez vers l'Est, tout près de l'eau, il y a une bonne adresse, le Mill Street Brew Pub (21, Tank House Lane), une brasserie vraiment bien à l'ambiance décontractée et où il y a une très bonne sélection de bières.

Pour manger, nous avons finalement opté pour le très chaleureux Churchmouse (475, Church Street), un très joli pub anglais sur deux étages. Les plats typiquement anglo-saxons sont variés. À essayer, le Mac and Cheese, les viandes braisées et la soupe à l'oignon.

www.firkinpubs.com/thechurchmouseandfirkin

DEUXIÈME JOURNÉE

Aller déambuler dans Chinatown

Une belle promenade est celle dans le Chinatown, l'un des plus grands en Amérique du Nord. Moins grouillant que celui de New York, il est néanmoins une destination fort prisée pour ses restaurants et ses petits commerces. Il s'articule autour de deux artères très importantes, Dundas et Spadina. Un incontournable, le Rol San (323, Spadina), pour ses délicieux dim sum.

Un must, le Kensington Market

Tout près de Chinatown, un véritable petit joyau torontois: le Kensington Market , vaste marché à l'ambiance granola qui s'étend sur plusieurs pâtés de maisons. Un nouveau venu depuis 2009, la boucherie Sanagan (176, Baldwin) vaut vraiment le détour pour ses viandes, ses épices, sauces... Si vous cherchez un petit cadeau, vous devez vous rendre au Blue Banana Market (250, Augusta Street), un joli bazar assez loufoque.

Vous avez la fringale, essayez une des meilleures pizzerias de Toronto, le restaurant Via Mercanti (188, Augusta Avenue), une nouvelle adresse savoureuse qui peut rivaliser avec l'autre institution, la pizzeria Libretto . Essayez la pizza Margherita et les arancinis. Tout à côté, un resto insolite : le Hungary Thai Bar and Eatery (196, Augusta Avenue) qui mixe la cuisine hongroise et thaïe! So Toronto...

www.kensington-market.ca

Une visite au Hockey Hall of Fame

Si les Maple Leafs ne sont pas en ville, pourquoi ne pas finir en beauté au Temple de la renommée du hockey (30, rue Yonge), un vaste musée totalement passionnant pour les amoureux de notre sport national. L'expérience est même interactive, on peut arrêter un tir du grand Gretzky, toucher la Coupe Stanley, etc. L'entrée va vous coûter 18 $.

www.hhof.com

«Jean-Michel Basquiat: Now's the Time», l’expo à voir absolument

Si vous allez à Toronto dans les prochaines semaines, ne pas manquez l'exposition sur celui qui a révolutionné l'art contemporain, le peintre Jean-Michel Basquiat au Musée des Beaux-Arts de l'Ontario. Du 7 février au 10 mai.

www.ago.net/home

Se loger à Toronto

Les hôtels ne manquent pas. Il y en a de toutes les sortes pour tous les budgets. Comme la métropole est étendue, un établissement situé au centre-ville est plus que souhaitable. Notre séjour s’est déroulé au Eaton Chelsea, un hôtel assez spacieux proche des principales attractions. L’accueil y est agréable et la vue imprenable. On vous le recommande chaudement.

chelsea.eatonhotels.com

L’article a été réalisé grâce à l’invitation de Tourism Ontario Tourism Toronto et du TIFF Bell Lightbox

48 heures en hiver à Toronto