POLITIQUE

Commission Charbonneau : le PQ pourrait être blâmé

20/12/2014 10:32 EST | Actualisé 20/12/2014 10:32 EST
PC

Le Parti québécois (PQ) pourrait être blâmé par la commission Charbonneau dans son rapport final, rapporte La Presse, samedi. Le PQ en a été officiellement prévenu, ajoute le quotidien.

La sollicitation et l'obtention de financement de la part d'entreprises et de firmes de génie figurent parmi les actes qui pourraient être reprochés au PQ.

La commission Charbonneau pourrait également retenir contre le Parti québécois les pratiques de financement sectoriel et le recours à des prête-noms.

La commission Charbonneau a avisé le PQ de la nature de quatre reproches qui pourraient lui être adressés. Ils porteraient essentiellement sur la période couverte par le rapport Moisan, qui remonte à 2006.

Le rapport avait alors reproché au PQ d'avoir obtenu plus de 96 000 $ entre 1995 et 2000 de la part de l'entreprise Groupaction, éclaboussée par scandale des commandites fédérales.

La semaine dernière, La Presse rapportait que le Parti libéral avait aussi été prévenu par la commission qu'il pourrait être blâmé pour avoir eu recours à des pratiques discutables en matière de financement et toléré une proximité entre des entrepreneurs et des personnes reliées au parti.

La commission Charbonneau en bref