DIVERTISSEMENT
19/12/2014 02:16 EST

«Wild est un hommage à toutes ces femmes qui se battent pour leurs enfants» - Jean-Marc Vallée (ENTREVUE/ PHOTOS/ VIDÉO)

Pour son huitième film, Jean-Marc Vallée (nommé aux Oscars pour Dallas Buyers Club) adapte Wild, le livre autobiographique de l'auteur Cheryl Strayed. Dans ce biopic aux décors d’une Amérique sauvage et inhospitalière, Reese Witherspoon campe une femme brisée qui entreprend une randonnée de plus 1770 kilomètres le long de la côte Ouest des États-Unis. Le Huffington Post Québec s’est entretenu avec le réalisateur.

Au bout du fil, on sent Jean-Marc Vallée un peu fatigué. Et pour cause, le cinéaste croule sur les projets. Avant la réalisation d’une biographie sur la chanteuse rebelle Janis Joplin, voilà qu’il vient de terminer le tournage de Demolition avec à l’affiche Jake Gyllenhaal et Naomi Watts. «Je vais certainement avoir besoin d’une pause», déclare-t-il en riant en entrevue téléphonique.

En attendant, il assure la promotion de son nouveau film Wild dans les salles de cinéma depuis vendredi. Cette production américaine s’attarde sur le périple hors du commun de l’écrivaine Cheryl Strayed alors qu’elle tentait, plus jeune, de retrouver un sens à sa vie après la mort prématurée de sa mère.

«J’ai d’abord été touché par le livre. La façon dont est racontée l’histoire avec courage et culot. Je savais que j’avais entre les mains une histoire forte et touchante. Le scénariste Nick Hornby a fait un travail formidable. Le bouquin est venu chercher quelque chose en moi. Quand une personne adulte écrit que sa mère était le grand amour de sa vie, on ne peut franchement pas rester insensible.»

LIRE AUSSI

«Wild», de Jean-Marc Vallée, est le fruit d'un tournage émouvant et éprouvant (VIDÉO)

Un projet thérapeutique

Le réalisateur de C.R.A.Z.Y concède avoir beaucoup pleuré pendant l’élaboration de son film. «J’ai pensé à ma propre maman qui est partie lorsque je terminais Café de Flore. Avec le film Wild, j’ai pu faire le deuil de ma mère. C’est comme si elle m’avait accompagné tout au long de ce projet.»

L'héroïne du livre est incarnée par Reese Witherspoon qui vient d’ailleurs de récolter une nomination pour son rôle à la prochaine cérémonies des Golden Globes. L’actrice américaine – également productrice de Wild – pourrait se retrouver aux Oscars. En 2006, elle avait déjà remporté la statuette pour son interprétation dans Walk The Line.

«Reese est une comédienne incroyable, déclare Vallée. Elle mérite vraiment tout ce qui lui arrive. Elle n’a pas eu peur de sortir de sa zone de confort. C’est une femme qui prend des risques. Elle fait preuve d’une ténacité et d’une simplicité qui m’impressionne.»

Le réalisateur a voulu son long métrage le plus simple possible, sans flafla, à l’image de tous les laissés pour compte. «Wild est avant tout un hommage à toutes ces femmes qui se battent pour leurs enfants.»

Wild – Fox Searchlight – Drame biographique – 115 minutes – Reese Witherspoon, Michiel Huisman, Gaby Hoffmann, Laura Dern, Thomas Sadoski et Kevin Rankin – Sortie en salles le 19 décembre 2014 – États-Unis.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Wild