DIVERTISSEMENT
18/12/2014 02:44 EST | Actualisé 18/12/2014 02:54 EST

Les films à l'affiche le 19 décembre 2014: «Le Hobbit», «Wild», «Annie»... (PHOTOS)

Mediafilm

Menés par Thorin, les treize nains et Bilbo le hobbit arrivent enfin au bout de leur périple en trouvant refuge au Mont Solitaire. C'est là que se trouvent l'Arkenstone, la pierre précieuse tant convoitée, ainsi que l'immense trésor des nains devenu la propriété du dragon Smaug. Le groupe d'aventuriers est cependant rapidement rejoint par les Elfes et les villageois de Bourg-du-Lac qui, après avoir terrassé Smaug, réclament leur juste part du butin. Tout ça et plus dans Le Hobbit - La bataille des cinq armées.

Le Huffington Post Québec et Mediafilm.ca vous présentent les films qui prennent l'affiche cette semaine au Québec:

Films de la semaine - 19 décembre 2014

ANNIE

États-Unis. 2014. 118 min.

Comédie musicale de Will Gluck avec Quvenzhane Wallis, Jamie Foxx, Cameron Diaz, Rose Byrne, Bobby Cannavale, Amanda Troya.

Annie, une fillette charmante et espiègle, habite dans une famille d'accueil tenue par mademoiselle Hannigan, une ex-chanteuse autoritaire et malveillante. Sur le point d'être frappée par un camion alors qu'elle poursuit un chien, Annie est sauvée in extremis par Will Stacks, le puissant propriétaire d'une compagnie de télécommunications, qui brigue la mairie de New York. Or, cet acte héroïque a été filmé puis répandu sur la toile, transformant la perception négative du public face à ce candidat jugé opportuniste et arrogant. Pour continuer à rendre plus humaine l'image de Stacks, Annie accepte de partager son existence luxueuse. Tandis que le célibataire endurci s'attache de plus en plus à la fillette, cette dernière prend goût à son nouveau rôle de vedette des médias.

Will Gluck (EASY A) signe une adaptation contemporaine racoleuse d'une célèbre comédie musicale, dans laquelle les airs originaux voisinent de manière hétéroclite les nouvelles compositions et exposent les limites vocales de certains interprètes. Néanmoins, Quvenzhané Wallis (BEASTS OF THE SOUTHERN WILD) fait montre de candeur et d'aplomb dans le rôle-titre.

FOXCATCHER

États-Unis. 2013. 134 min.

Drame de Bennett Miller avec Channing Tatum, Steve Carell, Mark Ruffalo, Anthony Michael Hall, Sienna Miller, Vanessa Redgrave.

Champion olympique de lutte gréco-romaine aux Jeux de 1984 à Los Angeles, Mark Schultz se trouve sur une pente descendante lorsque le milliardaire John du Pont le convainc de venir s'établir sur son immense domaine en Pennsylvanie et d'y diriger une équipe de lutteurs. Du Pont, un excentrique fragile sous un masque d'oiseau de proie, rêve d'impressionner sa mère, une ancienne championne équestre, en faisant remporter à Schultz l'imminent championnat du monde, ainsi que la médaille d'or aux Jeux de Séoul, prévus dans deux ans. Une relation malsaine se tisse entre l'obligé et son protecteur, laquelle se complique lorsque ce dernier fait venir en renfort le frère aîné de Schultz, Dave, également champion olympique. Objectif inavouable de du Pont: diviser les deux frères qui s'adorent et ainsi punir Mark, qui tente d'échapper à son emprise. Son plan aura des conséquences funestes.

Le réalisateur de CAPOTE et MONEYBALL réussit un 3e coup de maître consécutif avec cette brillante tragédie sur la dépendance et l'échec. Le scénario, extrêmement riche en détails et en données psychologiques, explore des zones d'ombre et d'inconfort, au gré d'une intrigue sans tambour ni trompette, qui fait briller ses interprètes, Steve Carell au premier chef.

GRACE DE MONACO

France. 2013. 103 min.

Drame historique de Olivier Dahan avec Nicole Kidman, Tim Roth, Frank Langella, Milo Ventimiglia, Parker Posey, Paz Vega, Roger Ashton-Griffiths.

Monaco, 1961. La princesse Grace reçoit la visite impromptue du réalisateur Alfred Hitchcock. Celui-ci est venu lui proposer de revenir sur sa promesse, faite lors de son mariage avec le prince Rainier cinq ans plus tôt, de renoncer à sa carrière d'actrice en acceptant de jouer dans son prochain film, "Marnie". Encore mal adaptée à sa condition aristocratique, son mariage battant de l'aile, la jeune femme issue d'une famille prospère de Philadelphie promet d'y penser, mais s'y voit déjà. Au même moment, le président Charles de Gaulle met la pression sur Rainier afin que la principauté, reconnue comme un paradis fiscal, reverse des impôts à la France, en mal de fonds pour soutenir l'effort de guerre en Algérie. Le refus catégorique du prince et de sa garde rapprochée fait grimper la tension entre les deux États. Alors que de Gaulle déclare un blocus contre Monaco, Grace se laisse convaincre par son ami et confident, le père Francis Tucker, d'apprendre à mieux jouer... le nouveau rôle de sa vie.

Nicole Kidman traduit parfaitement la dualité sacrificielle de Grace Kelly, partagée entre son identité et son devoir, dans ce photoroman d'Olivier Dahan (LA VIE EN ROSE) un brin artificiel mais hautement satisfaisant, faufilant dans une trame historique connue des intrigues de palais dignes de Sissi.

HIPPOCRATE

France. 2014. 102 min.

Comédie dramatique de Thomas Lilti avec Vincent Lacoste, Reda Kateb, Jacques Gamblin, Marianne Denicourt, Félix Moati, Carole Franck.

Le destin de Benjamin Barois était tout tracé: il allait devenir médecin. Mais quelque temps après l'arrivée du jeune interne dans le service de son père, c'est la désillusion. Ce dernier se déguise en courant d'air. Le personnel, sous-payé et surmené, est au bord de la crise de nerfs. Du coup, la responsabilité du service repose sur les fragiles épaules du jeune homme et d'Abdel, un interne d'origine algérienne plus expérimenté que lui. Un soir, Benjamin commet sa première erreur grave en soignant un patient habitué du service. Bien que couvert par sa chef et son père, il se met à chanceler. Plus tard, ses principes moraux et éthiques sont mis à rude épreuve alors qu'une vieille dame sous la surveillance d'Abdel subit un acharnement thérapeutique de la part du service de réanimation. Craquant sous la pression, Benjamin remet en question son choix de carrière.

Médecin généraliste, le cinéaste s'est inspiré de son propre vécu pour décrire avec un sens du réalisme saisissant l'univers hospitalier. Malgré quelques longueurs et problèmes de ton, l'ensemble est vivifié par une mise en scène assurée et nerveuse, caméra à l'épaule, ainsi que par l'efficacité du duo de contraires formé par Vincent Lacoste et Reda Kateb.

LE HOBBIT - LA BATAILLE DES CINQ ARMÉES

États-Unis. 2014. 145 min.

Drame fantastique de Peter Jackson avec Martin Freeman, Evangeline Lilly, Luke Evans, Richard Armitage, Ian McKellen, Manu Bennett, Lee Pace, Aiden Turner, Orlando Bloom.

Menés par Thorin, les treize nains et Bilbo le hobbit arrivent enfin au bout de leur périple en trouvant refuge au Mont Solitaire. C'est là que se trouvent l'Arkenstone, la pierre précieuse tant convoitée, ainsi que l'immense trésor des nains devenu la propriété du dragon Smaug. Le groupe d'aventuriers est cependant rapidement rejoint par les Elfes et les villageois de Bourg-du-Lac qui, après avoir terrassé Smaug, réclament leur juste part du butin. Thorin refusant toute négociation, la confrontation semble inévitable, surtout que cinq cent nains des Collines de fer surgissent pour lui prêter main-forte. Cependant, l'arrivée inattendue d'une redoutable armée d'orques, dirigée par le belliqueux Azog et envoyée par le sinistre seigneur Sauron, obligera les Nains, les Elfes et les Hommes à forger une alliance pour lutter courageusement aux côtés du magicien Gandalf dans cette légendaire Bataille des cinq armées.

Cet ultime volet de l'adaptation en trois parties du roman de J.R.R. Tolkien par Peter Jackson épate par sa capacité à soutenir le rythme tout au long d'une bataille titanesque aux effets visuels renversants, qui occupe la large part du récit. Lequel apparaît cependant parfois brouillon et sans réelle surprise. L'interprétation est en revanche impeccable.

LE JEU DE L'IMITATION

Grande-Bretagne. 2014. 113 min.

Drame biographique de Morten Tyldum avec Benedict Cumberbatch, Keira Knightley, Matthew Goode, Mark Strong, Charles Dance, Allen Leech.

1940. Les forces hitlériennes ont déjà fait main basse sur une grande partie de l'Europe. À Londres, le mathématicien prodige Alan Turing est embauché par l'armée britannique. Sa mission: intégrer les rangs d'une brigade de spécialistes chargée de décrypter Enigma, le code radio des nazis. Très vite, l'entêtement et l'indépendance d'esprit de Turing lui aliènent les autres membres de l'équipe, dirigée par Hugh Alexander, un bellâtre soucieux des conventions. Ce dernier ayant rejeté du revers de la main son hypothèse selon laquelle seule une machine, construite de sa main, pourrait percer le mystère d'Enigma, le mathématicien, au mépris du protocole, se tourne vers Winston Churchill, qui autorise le financement de l'opération. Il se met alors à l'ouvrage, avec l'aide de Joan Clarke, une collègue brillante repêchée à la suite d'un concours.

Cette production d'époque possède le vernis des miniséries de qualité, mais hélas, pas l'envergure d'une oeuvre de cinéma telle que ATONEMENT, à laquelle on la compare inévitablement. Sans aspérités mais sans originalité non plus, ce "biopic" classique donne toutefois à Benedict Cumberbatch (THE FIFTH ESTATE) l'occasion d'élargir son répertoire.

LES MAÎTRES DU SUSPENSE

Canada. 2014. 101 min.

Comédie de Stéphane Lapointe avec Michel Côté, Robin Aubert, Antoine Bertrand, Maria de Medeiros, Anne Casabonne, Anna Hopkins, Denise Gagnon, Paul Savoie, Guy Sprung.

Auteur de polars à succès, Hubert Wolfe est paralysé par une terrible angoisse de la page blanche. Mais son éditeur lui réclame la suite des aventures de son héroïne Scarlett avant la fin du mois. Incapable de lui donner plus qu'un titre - "Paradise Zombie" -, Hubert fait alors ce qu'il a toujours fait en cas de panne: recourir aux services de Dany Cabana, un auteur talentueux mais sans succès, qui lui sert d'écrivain fantôme. Or ce dernier vient d'être mis à la porte par sa femme et ne trouve pas, lui non plus, l'inspiration. Alors qu'Hubert entame une liaison avec Maria, une ravissante actrice qui interprète Scarlett dans une adaptation d'un de ses romans, Dany tente de se sortir de ce mauvais pas en engageant Quentin, éducateur dans la garderie de son fils et conteur né. Afin d'aider ce dernier, timoré et sous la coupe d'une mère dominatrice, à accoucher du récit tant espéré, Dany a l'idée de lui faire rencontrer Alyssa, une serveuse d'un bar qu'il fréquente, originaire de la Louisiane.

Peinant à combiner intrigue policière, comédie ironique et réflexion sur la création littéraire, Stéphane Lapointe (LA VIE SECRÈTE DES GENS HEUREUX) s'en remet aux clichés d'usage. Bien que photographié avec soin, son film misogyne avance par à-coups, au gré d'ellipses souvent trop rapides et de rebondissements tirés par les cheveux.

UNE NUIT AU MUSEE - LE SECRET DU TOMBEAU

États-Unis. 2014. 98 min.

Comédie fantaisiste de Shawn Levy avec Ben Stiller, Skyler Gisondo, Dan Stevens, Robin Williams, Rami Malek, Steve Coogan, Owen Wilson, Ben Kingsley, Ricky Gervais, Rebel Wilson.

New York, Musée d'histoire naturelle. Le gardien Larry Daley constate avec inquiétude que la plaque hiéroglyphée, qui permet aux mannequins, hologrammes et autres animaux empaillés de s'animer à la nuit tombée, est en train de perdre son pouvoir magique. Pire, elle serait porteuse d'une malédiction, selon l'ex-gardien Cecil, qui l'avait trouvée en 1938 au cours d'une expédition archéologique avec son père en Égypte. Propriétaire de la plaque, le pharaon Akhmenrah suggère à Larry d'aller consulter celui qui lui en a fait cadeau, son père Merenkahre, exposé au British Museum. En compagnie de son fils adolescent, Larry débarque à Londres, livre la caisse contenant Akhmenrah puis se faufile dans le musée en déjouant la fantasque garde de sécurité. C'est là qu'il réalise que Teddy Roosevelt, Attila le Hun, le général romain Octavius, le cowboy Jedediah, le singe capucin Dexter et quelques autres ont également fait le voyage à l'intérieur de la caisse, dans le but de l'épauler. Or, avant de pouvoir atteindre la salle des artefacts égyptiens, le groupe croise le chevalier Lancelot qui, prenant à tort la plaque magique pour le Saint Graal, tente de s'en emparer.

Autant les deux premiers films de cette populaire série étaient amusants et imaginatifs, autant cet ultime épisode se révèle fabriqué, paresseux et pauvre au plan de l'inspiration comique. Au moins, la réalisation est vivante et colorée. Aux côtés de l'énergique Ben Stiller, Robin Williams est attachant et émouvant dans ce qui sera son dernier rôle au cinéma.

WILD

États-Unis. 2014. 115 min.

Drame biographique de Jean-Marc Vallée avec Reese Witherspoon, Michiel Huisman, Gaby Hoffmann, Laura Dern, Thomas Sadoski, Kevin Rankin.

Seule et à pied, Cheryl Strayed entreprend de parcourir la Pacific Crest Trail, qui part du désert situé à la frontière américano-mexicaine et remonte jusqu'à la frontière canadienne, deux mille kilomètres plus au nord. Mal préparée, la jeune femme de Minneapolis, sans domicile depuis son récent divorce, subit au fil des jours ses premières épreuves: réchaud inopérant, bottes de marche trop petites, soleil brûlant, etc. Heureusement, des rencontres avec d'autres randonneurs lui donnent le courage de continuer. Parallèlement, les souvenirs des événements qui l'ont motivée à entreprendre ce périlleux voyage remontent à la surface. Le visage de sa mère adorée et protectrice, ainsi que celui du mari qu'elle n'a jamais cessé d'aimer, donnent un sens à son chemin de Damas.

Un an après DALLAS BUYERS CLUB, le Québécois Jean-Marc Vallée (C.R.A.Z.Y.) poursuit sa lune de miel américaine avec cette adaptation sensible du récit autobiographique de Cheryl Strayed, magnifiquement campée par une Reese Witherspon au naturel. Vallée a pris le titre WILD comme une consigne: son style est libre, sa mise en scène, sauvage comme la nature.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter