NOUVELLES
15/12/2014 09:32 EST | Actualisé 15/12/2014 09:34 EST

Enquête publique sur L'Isle-Verte : un témoin surprise attendu mercredi

PC

Un témoin surprise sera entendu mercredi à la reprise de l'enquête publique sur la tragédie de L'Isle-Verte, mais son identité n'a pas été révélée par les responsables de l'enquête.

Ceux-ci refusent également de dire les raisons pour lesquelles ils ont décidé de faire témoigner cette personne. On sait cependant qu'il s'agit d'une personne qui avait postulé pour le travail de préposé de nuit à la résidence du Havre, mais qui n'a pas obtenu cet emploi.

Par ailleurs, la procureure Me Marie Cossette a finalement décidé de ne pas convoquer le propriétaire de l'entreprise Électronique Mercier, à Rivière-du-Loup, Carl Deschênes, qui assure le relais des communications 911 avec les pompiers.

Elle se contentera de déposer une déclaration de M. Deschênes afin de clarifier le moment exact où le chef des pompiers de L'Isle-Verte, Yvan Charron, a été avisé du début de l'incendie.

M. Charron a déclaré qu'il avait des problèmes intermittents avec son téléavertisseur. Il a expliqué ne pas avoir reçu le premier appel d'alerte, à 0 h 25, mais seulement le second, quatre minutes plus tard.

Les autres témoins qui seront entendus à compter de mercredi seront les copropriétaires, Roch Bernier et Irène Plante, le préposé de nuit Bruno Bélanger et les policiers de la Sureté du Québec, qui livreront leur interprétation de ce qui s'est passé dans la nuit du 23 janvier dernier.

Après les six premiers jours d'audiences, en novembre, le coroner Cyrille Delage ignore toujours les réponses aux principales questions concernant l'incendie de L'Isle-Verte : le lieu où a débuté l'incendie, la cause de l'incendie et ce qui s'est passé dans les minutes précédant le déclenchement de l'alarme.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Rassemblement à la mémoire des victimes de l'Isle-Verte