NOUVELLES

Charles Hamelin et Marianne St-Gelais raflent l'argent à Shanghai

13/12/2014 11:16 EST | Actualisé 13/12/2014 11:16 EST
Chung Sung-Jun - ISU via Getty Images
SHANGHAI, CHINA - DECEMBER 13: Marianna St-Gelais of Canada and Liu Yang of China compete in the Ladies 500M Quarterfinals during the ISU World Cup Short Track Speed Skating 2014/15 - Shanghai at Oriental Sports Center on December 13, 2014 in Shanghai, China. (Photo by Chung Sung-Jun - ISU/ISU via Getty Images)

SHANGHAI, Chine - Les Québécois Charles Hamelin et Marianne St-Gelais ont tous deux mérité des médailles d'argent lors de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste de l'ISU, samedi à Shanghai.

En finale de l'épreuve du 1500 m, Hamelin a inscrit un chrono de 2:17,041 et a terminé à seulement 98 millièmes de seconde du Sud-Coréen Sin Da-woon. Ses compatriotes Patrick Duffy et Samuel Girard ont par ailleurs terminé 2e et 3e de la finale B.

Quant à St-Gelais, elle a réalisé un temps de 43,361 lors de la finale du 500 m, soit seulement 89 millièmes de seconde derrière la Chinoise Fan Kexin. Les Canadiennes Kasandra Bradette et Joanie Gervais se sont classées 5e et 6e lors de la finale B.

Outre Hamelin et St-Gelais, aucun autre patineur canadien n'a réussi à se qualifier pour une finale A au sein d'une équipe nationale composée d'une majorité de patineurs ayant peu d'expérience.

Charle Cournoyer a été éliminé en quarts de finale du premier 500 m masculin de la fin de semaine. Le patineur de Boucherville en est à sa première Coupe du monde de la saison, ayant dû prendre le temps de se remettre d'une intervention chirurgicale aux épaules et d'une fracture à un pied.

Au 500 m, Kim Boutin, de Sherbrooke, a été éliminée en quarts de finale pour une 9e place, tandis qu'Audrey Phaneuf, de Boucherville, n'a pas réussi

à atteindre les quarts de finale après s'être rendue en demi-finale du repêchage. Phaneuf en est à sa première Coupe du monde en carrière.

Pour Hamelin, il s'agit d'une deuxième médaille depuis le début de la saison 2014-2015, après qu'il eut remporté l'argent lors de la première étape, à Salt Lake City. Quant à St-Gelais, elle compte maintenant quatre médailles cette année, dont trois en autant de week-ends au 500 m. Elle a obtenu le bronze sur cette distance à Salt Lake City, puis l'argent à Montréal. Elle a de plus mérité l'or au 1000 m à Salt Lake City.

"J'ai voulu essayer quelque chose pour tenter de dépasser la Chinoise, mais il me manque encore l'interrupteur, on dirait, qui me permettrait de bien réagir au bon moment, a commenté St-Gelais, après sa course samedi. J'y ai pensé, j'ai vu les ouvertures et j'ai adapté mon tracé en conséquence, mais en bout de ligne, je n'ai rien pu faire. Au moins, je suis là, je l'ai bien suivie. Il faut juste que je trouve le moyen de pousser la machine un peu plus."

De son côté, Hamelin s'est dit satisfait de sa prestation en finale.

"J'ai fait une bonne finale, j'ai bien géré mon énergie, a indiqué Hamelin. Le patineur coréen était devant avec quatre tours à faire et il a fait une bonne fin de course. Moi, j'étais juste assez en jambes pour réussir

à le suivre, alors j'ai surtout cherché à protéger ma position.

"En demi-finale, avant, il y a eu pas mal d'action et j'ai été au coeur de tout ça, a par ailleurs déclaré Hamelin. J'ai réussi plusieurs dépassements et réussi à me retrouver en tête pour l'emporter."

Hamelin s'est aussi retrouvé au milieu d'une course mouvementée en demi-finale du relais masculin, en compagnie de Cournoyer, Duffy et Girard. Le quatuor canadien a fini premier de sa vague pour obtenir sa place en finale A, dimanche, mais sans temps officiel, alors qu'il y a eu accrochage entre les Hongrois et les Chinois.

"On était en contrôle de la course et quand il y a eu l'accrochage, des patineurs ont chuté et il y a eu un blessé, a décrit Hamelin. On se préparait

à reprendre la course quand quelqu'un a constaté qu'il y avait un fil de métal qui dépassait de la glace (au fil d'arrivée). On nous a donné la place en finale A sans refaire la course, mais les gars auraient été en jambes pour bien patiner s'il avait fallu recommencer."

"On va quand même prendre la place en finale A, étant donné que ça faisait un moment qu'on ne s'y était pas retrouvé."

Le Canada en sera à sa première finale A au relais masculin lors d'une compétition internationale de l'ISU depuis la Coupe du monde de Turin, en Italie, le 21 décembre 2013. La formation canadienne avait alors décroché l'or.

De son côté, le relais féminin a aussi accédé à la finale A de dimanche à Shanghai, en terminant deuxième de sa vague en demi-finale, samedi. L'équipe était composée de St-Gelais, Boutin, Gervais et de Namasthée Harris-Gauthier.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

  • Woah, Canada!
    Le Canada est arrivé à Sotchi avec des objectifs élevés. Nous croyons que les athlètes canadiens ont réussi à les atteindre. Voici quelques-uns de nos moments préférés de ces jeux.(Photo by Paul Gilham/Getty Images)\n
  • La reine des bosses
    Justine Dufour-Lapointe a remporté la première médaille d\'or canadienne de ces Jeux à l\'épreuve des bosses. (Photo by Ryan Pierse/Getty Images)\n
  • Sa soeur Chloé a remporté l\'argent et les soeurs sont devenues les coqueluches des Canadiens. (Photo by Mike Ehrmann/Getty Images)\n\n
  • Le maître du courte piste
    Charles Hamelin a gagné l\'or au 1500m en patinage de vitesse courte piste. (Photo by Robert Cianflone/Getty Images)\n\n
  • Et a fait fondre des coeurs avec ce baiser d\'après course échangé avec sa copine Marianne St-Gelais. (Photo by Matthew Stockman/Getty Images)\n\n
  • L'esprit d'équipe
    L\'équipe canadienne de patinage artistique rapporte l\'argent à l\'épreuve par équipe et nous a donné l\'une des meilleurs photos des Jeux de Sotchi. (DARRON CUMMINGS/AFP/Getty Images)\n\n
  • L'or en or
    Alex Bilodeau nous a montré pourquoi il est le maître des bosses en conservant son titre de champion olympique qu\'il avait obtenu aux Jeux de Vancouver en 2010.(JAVIER SORIANO/AFP/Getty Images)\n\n
  • Et oui, son frère était là pour célébrer avec lui! (FRANCK FIFE/AFP/Getty Images)\n\n
  • «J\'ai une famille, une merveilleuse copine, une équipe d\'entraîneurs, mais la personne qui me permet de passer à travers les hauts et les bas, c\'est mon frère.» - Alex Bilodeau (JAVIER SORIANO/AFP/Getty Images)\n\n
  • Sans peur
    Dara Howell a sauté au-dessus des montagnes de Sotchi et nous a rapporté l\'or en slopestyle. (FRANCK FIFE/AFP/Getty Images)\n\n
  • Kim Lamarre s\'est assurée de ne pas laisser Dara Howell seule sur le podium en remportant la médaille de bronze. (FRANCK FIFE/AFP/Getty Images)\n\n
  • L\'entraîneur canadien de ski de fond Justin Wadsworth a aidé un skieur russe lorsque son ski s\'est brisé en pleine course. Photo via Twitter\n\n
  • Le patineur de vitesse Denny Morrison a gagné l\'argent au 1000m. (ANTONIN THUILLIER/AFP/Getty Images)\n\n
  • Mais c\'est son coéquipier Gilmore Junio qui a rendu cela possible en lui laissant sa place au 1000m. (Photo by Quinn Rooney/Getty Images)\n\n
  • En plus de l\'argent, Denny Morrison ajoute une médaille de bronze au 1500m. (Photo by Quinn Rooney/Getty Images)\n\n
  • Pas d'excuses
    Patrick Chan repart avec l\'argent en patinage artistique masculin. Il aura été battu par le Japonais Yuzuru Hanyu qui a battu un record du monde. Patrick Chan s\'est excusé de ne pas avoir gagné l\'or, mais il n\'avait pas à le faire. Il est le champion dans nos coeurs. (ANTONIN THUILLIER/AFP/Getty Images)
  • Si près
    Tessa Virtue et Scott Moir nous ont charmés avec leurs performances en danse qui leur ont valu l\'argent. (DAMIEN MEYER/AFP/Getty Images)
  • Mais les juges n\'ont pas vu la même chose que nous... (ANTONIN THUILLIER/AFP/Getty Images)\n\n
  • Ne jamais abandonner
    Les bobeuses Kaillie Humphries et Heather Moyse ne connaissent pas la signification du mot abandonner. Elles étaient classées derrière les Américaines, mais les ont dépassées pour remporter l\'or et ainsi garder leur titre de championnes acquis à Vancouver. (Photo by Al Bello/Getty Images)\n\n
  • Une partie parfaite
    Voilà à quoi ressemble le bonheur olympique. Jennifer Jones, une des femmes les plus décorées en curling, n\'avait jamais réussi à se qualifier pour des Jeux olympiques. Son équipe a remporté l\'or à Sotchi. (JUNG YEON-JE/AFP/Getty Images)\n\n
  • Et elle l\'a fait parfaitement. Elle n\'a perdu aucune partie lors des qualifications. (JUNG YEON-JE/AFP/Getty Images)\n
  • N'oublions pas les gars!
    Brad Jacobs et son équipe était presque aussi bon. Il a lui aussi rapporté l\'or. (LEON NEAL/AFP/Getty Images)\n\n
  • Le retour des retours
    Voici à quoi ressemble une remontée. Perdant 2-0 et avec moins de cinq minutes à faite à la troisième période, l\'équipe canadienne féminine de hockey a réussi à remporter l\'or 3-2 contre les Américaines.\n\n
  • Un but en avantage a scellé le sort de l\'équipe.\n\n
  • C\'est la quatrième médaille d\'or successive. (Getty Images)\n\n
  • Les médailles n'arrêtent pas
    Marielle Thompson et Kelsey Serwa ont ajouté des médailles à la récolte du Canada. (FRANCK FIFE/AFP/Getty Images)\n\n\n
  • Entendre son hymne national aux Jeux olympiques lorsqu\'on a gagné une médaille doit être une des meilleures sensations au monde. (Photo by Quinn Rooney/Getty Images)\n\n
  • Désolé, les États-Unis
    Ce n\'était même pas pour une médaille, mais nous devons souligner le travail des gars. Après nous avoir fait un peu peur contre la Lettonie, ils ont montré qu\'ils sont les meilleurs en battant les États-Unis 1-0 et envoyant les Américains à la finale B pour la médaille de bronze. (JULIO CORTEZ/AFP/Getty Images)\n\n
  • (Photo by Bruce Bennett/Getty Images)
  • Et ils l'ont prouvé à la finale
    Ils ont remporté l\'or en battant la Suède 3-0. (Photo by Martin Rose/Getty Images)\n\n
  • (Photo by Bruce Bennett/Getty Images)
  • (Photo by Martin Rose/Getty Images)
  • Ils sont champions
    Getty Images
    (Photo by Harry How/Getty Images)
  • Prochain rendez-vous: la Corée du Sud en 2018!
    Getty Images
    (Photo by Bruce Bennett/Getty Images)\n\n